Accueil » Actualité » MetaRAM : 8 Go par barrette de DDR2

MetaRAM : 8 Go par barrette de DDR2

Aujourd’hui une seule barrette de mémoire vive DDR2 ne peut contenir que 2 Go au maximum. Grâce à la technologie d’une start-up, MetaRAM, cette limitation peut être repoussée, jusqu’à 8 Go par barrette. Le rêve pour les serveurs.

Mais pourquoi faire ?

Si 16 Go de RAM en dual channel peuvent paraître complètement inutiles au commun des mortels, de telles capacités sont très utiles sur les gros serveurs. La limitation en quantité maximale de RAM est d’ailleurs une des raisons pour lesquelles ces machines ont commencé à migrer vers la FB-DIMM. Mais celle-ci possède de gros inconvénients, comme son incompatibilité avec les plateformes DIMM classiques, et une consommation électrique supérieure.

La MetaSDRAM est donc très intéressante pour faire évoluer en douceur le parc de machines existantes. Malgré leur capacité quadruple, les barrettes MetaRAM sont parfaitement compatibles avec les slots DDR2 normaux, sans modification du chipset, et ne consomment pas plus que ces slots peuvent fournir.

Comment ça marche ?

Le secret de cette nouveauté est un contrôleur spécifique, présent sur chaque barrette. Celui-ci permet de réunir plusieurs barrettes de RAM classique en une seule barrette virtuelle de plus grosse capacité, qui est la seule vue par le contrôleur mémoire de la machine. Ce faisant, il induit une latence supplémentaire, que MetaRAM prétend masquer par des mécanismes de réorganisation des accès (exécution out-of-order).

Les premiers échantillons de barrettes MetaSDRAM ont commencé à sortir des usines Micron ou SMART Modular (MetaRAM ne possède pas d’usines) et les premières machines utilisant ces produits sont attendues pour ce trimestre.