Accueil » Actualité » Météo-France va passer à 5 PFlops d’ici 2016

Météo-France va passer à 5 PFlops d’ici 2016

Fans de la météo, réjouissez-vous ! Nous aurons peut-être bientôt enfin des prévisions fiables grâce à la mise en place d’un nouveau centre de calcul 125 fois plus puissant que l’actuel. Le NEC SX9 exploité depuis 2009 à Toulouse qui délivre 40 TFlops sera en effet remplacé par un Bull bulllx B700 DLC qui doit atteindre 5 PFlops à l’horizon 2016.

Image 1 : Météo-France va passer à 5 PFlops d'ici 2016

Une première tranche délivrant 1 PFlops sera installée en 2013-2014. Toutefois, comme aujourd’hui, cette puissance ne sera pas dédiée uniquement aux prévisions. Le supercalculateur servira aussi à des fins de recherche. À terme, la puissance de calcul disponible ne sera « que » multipliée par 50 par rapport aux moyens actuels. Météo-France explique que pour doubler la précision de ses modèles, il faut multiplier la puissance de calcul par 16. En suivant cette logique, les prévisions de 2016 pourraient être 5 fois plus précises que celles d’aujourd’hui.

Cette augmentation de la puissance de calcul sera réalisée sans que la consommation électrique évolue dans les mêmes proportions. Ceci est obtenu d’une part via le recours à des processeurs Intel Xeon (Sandy ou Ivy Bridge), bien plus modernes que les CPU NEC gravés en 65 nm, d’autre part via la technologie de refroidissement DLC brevetée par Bull. Cette technique dite de refroidissement liquide direct, met en oeuvre un circuit d’eau à 35 °C évacuant la chaleur de tous les composants de chaque armoire vers un radiateur situé en bas.

Rappelons néanmoins qu’en 2016, la Chine espère avoir un supercalculateur dépassant les 100 PFlops.