Accueil » Actualité » Micron veut remplacer la NOR avec sa XTRMFlash

Micron veut remplacer la NOR avec sa XTRMFlash

Image 1 : Micron veut remplacer la NOR avec sa XTRMFlashLa XTRMFlash de Micron

Micron vient d’annoncer un projet intéressant et très ambitieux : remplacer les mémoires Flash NOR avec ses XTRMFlash (Extreme Flash). Pour arriver à ses fins, il a signé un partenariat avec Winbond pour qu’il conçoive des produits utilisant cette nouvelle mémoire, Freescale a déjà annoncé prendre en charge la nouvelle mémoire avec son contrôleur Kinetis K8x Cortex-M4 et Synopsys s’est engagé à concevoir des contrôleurs compatibles. Micron a aussi promis que la mémoire et l’interface utiliserait des standards ouverts pour faciliter l’intégration des puces dans des produits d’autres marques.

Le but de ce type de mémoire est de stocker un BIOS, le code de démarrage ou des informations de bas niveau essentielles au fonctionnement d’une machine. Alors que la NOR a généralement entre 56 et 64 pins, la XTRMFlash n’en a que 24 et ne demande que onze signaux actifs, ce qui simplifie grandement le design de la carte mère. Elle est rétrocompatible avec la SPI NOR, ce qui signifie que son intégration ne demande pas beaucoup de changement aux designs existants et ses performances sont supérieures. Elle a un temps d’accès aléatoire de 83 ns et les débits soutenus en lecture sont à 400 Mo/s. Les NOR les plus rapides sont à environ 300 Mo/s. La XTRMFlash est donc prometteuse. Il faudra maintenant que Micron séduise le reste de l’industrie.