Accueil » Actualité » Microsoft a levé le voile sur Windows Seven

Microsoft a levé le voile sur Windows Seven

Comme nous vous l’avions annoncé, Microsoft a finalement présenté la pré-bêta de Windows 7 lors de la keynote d’hier. C’est par l’intermédiaire de Steven Sinofsky, Senior Vice-Président, que le public a pu découvrir les nombreuses nouveautés fonctionnelles, et la nouvelle interface graphique « Scenic » (notre album photo).

Un Windows avec du Mac OS dedans

Windows Vista et ses jolis effets graphiques pouvaient déjà faire penser à Mac OS. Windows 7 en rajoute encore une couche, au risque d’agacer les allergiques à la pomme. Le fonctionnement de la barre des tâches ressemblera tout à fait à celui du dock de Mac OS X.

Les applications en cours d’exécution s’inséreront à la barre des tâches sous la forme d’une icône unique, quel que soit le nombre de fenêtres de cette application ouvertes. Au survol de cette icône, des vignettes des différentes fenêtres s’affichent, pour permettre le choix. La barre de lancement rapide disparaît, et on pourra dorénavant ajouter à la barre des tâches n’importe quelle application fréquemment utilisée… comme sur le dock. L’implémentation de Seven nous paraît en tout cas offrir le meilleur des deux mondes.

Au niveau de la zone de notification (le systray, à droite de la barre), pas de changement particulier. On remarque tout de même que les icônes pourront être regroupées dans une boîte. Cela rappelle ce que proposait Longhorn, avant l’épisode du Longhorn Reset.

Un démarrage plus efficace

La barre des tâches n’est pas la seule à évoluer. Le menu Démarrer saura afficher directement les derniers documents ouverts ou créés par les applications du menu principal. Notons enfin que le volet Windows (Windows Sidebar) a disparu. Les gadgets se placeront donc sur le bureau, n’importe où… comme sous KDE 4 !

Nouveauté anecdotique, les thèmes feront leur retour dans Windows 7. Heureusement, ils ne modifieront que le fond d’écran et la couleur des fenêtres.

Les fenêtres peuvent devenir magnétiques et ainsi se dimensionner automatiquement lorsqu’on les approche d’un des bords de l’écran. Dans les applications, les rubans supérieurs inaugurés par Office 2007 se retrouveront jusque dans les applications basiques de Windows 7, comme Wordpad ou Paint.

Du multi-touch

Le tactile est à la mode, et Microsoft nous a déjà montré avec Surface qu’il maîtrisait ce concept. Windows 7 ne peut évidemment pas faire l’impasse sur cette tendance, et gèrera, comme Microsoft l’avait montré à de précédentes occasions, les écrans tactiles. L’intégration sera poussée : des applications comme Paint, en profiteront. Imaginez-vous en train de dessiner sur Paint, de faire un zoom sur une image, rien qu’avec vos doigts…

Un explorateur remanié

L’Explorateur Windows évoluera aussi. Il offrira une nouvelle fonction, appelée Librairies. Son but est de rassembler au même endroit tous les fichiers d’un même type trouvés sur le disque local ou sur des machines du réseau. Il s’agit du prolongement de l’idée des dossiers de recherche de Windows Vista, en plus abouti.

Il sera aussi possible de chiffrer le contenu d’une clé USB depuis l’explorateur. Nous ne savons toute fois pas si une fois chiffrée, cette clé sera lisible sous d’autres systèmes. Le Centre Réseau et Partage a été réorganisé. On pourra choisir le type de fichiers à partager. Enfin, Windows 7 gère nativement les images disque au format Virtual Hard Disk (disques durs virtuels).

Un système qu’il sera mieux qu’avant

Il ne faut pas prendre Windows 7 pour un simple rafraîchissement graphique de Windows Vista. D’après Microsoft, Windows 7 devrait être plus rapide et plus réactif, et utiliser moins de mémoire, de temps CPU ou d’accès au disque. D’ailleurs, Steven Sinofsky a laissé entendre qu’un netbook serait capable de faire fonctionner Windows 7. Il reste à voir la configuration matérielle dudit netbook.

Loin d’être une révolution, Windows 7 se présente donc comme une bonne évolution de Windows Vista, du moins sur le plan de l’interface, avec une nouvelle barre des tâches et la gestion du multi-touch. Pour ce qui est des performances, il faudra attendre les premières RC pour faire les premières comparaisons avec Windows Vista, mais vous ne devriez pas avoir à patienter jusque-là pour en savoir plus…