Accueil » Actualité » Microsoft casse la popularité de OneDrive

Microsoft casse la popularité de OneDrive

Image 1 : Microsoft casse la popularité de OneDriveOneDrive

Microsoft n’offre plus un stockage illimité sur sa plateforme cloud OneDrive et il a réduit les capacités de tous les autres abonnements, ce qui a provoqué la colère des consommateurs. Il explique qu’un petit nombre d’utilisateurs a abusé de l’offre illimitée proposées aux utilisateurs d’Office 365 en stockant des sauvegardes de systèmes d’exploitation et des collections de films, le tout pouvant atteindre jusqu’à 75 To pour certains utilisateurs. À partir de maintenant, Microsoft ne propose plus un abonnement illimité, mais un stockage de 1 To et d’ici le début 2016, les abonnements à 2 $ par mois passeront de 100 Go à 50 Go. Enfin, l’offre gratuite passe de 15 Go à 5 Go. Les utilisateurs qui profitaient de l’illimité ont un an pour passer au 1 To.

La grogne est évidente. Les utilisateurs qui stockaient des quantités incroyables l’ont fait en accord avec les conditions d’utilisation du service. C’est Microsoft qui a proposé cet abonnement aux utilisateurs d’Office 365 et certains en ont tiré parti plus que d’autres. Il semblerait que la firme ait simplement mal calculé les besoins en stockage de certains consommateurs. De plus, si le problème est l’offre illimitée, pourquoi tous les autres abonnements sont-ils aussi réduits ? Les prix de Microsoft s’alignent maintenant avec la concurrence, mais c’est probablement son plus grand problème. Jusqu’à présent, les capacités généreuses proposées par Microsoft le démarquaient de Dropbox et de ses concurrents (cf. « Stockage en ligne : lequel choisir ? »). À partir de 2016, il sera plus difficile de convaincre l’utilisateur de choisir OneDrive plutôt qu’un autre service plus populaire.