Accueil » Actualité » Microsoft condamné face à Alcatel

Microsoft condamné face à Alcatel

La justice américaine vient de condamner Microsoft à verser 1,52 milliard de dollars à l’équipementier réseau français Alactel-Lucent. Le litige à l’origine de cette décision de justice porte sur des technologies relatives à la musique numérique et leur utilisation dans le logiciel Windows Media Player. Alcatel-Lucent revendiquerait la paternité de certains brevets utilisés dans le format MP3. Des ingénieurs de Bell Labs (une division de Lucent) auraient en effet participé à la mise au point du format MP3 au côté des ingénieurs de l’institut Fraunhofer.

Microsoft indique avoir déjà payé 16 millions de dollars une licence MP3 auprès de l’institut Fraunhofer, et estime donc ce jugement infondé, ne s’appuyant ni sur la loi, ni sur les faits. D’une manière plus générale, ce jugement pourrait entraîner d’autres procédures similaires de la part d’Alcatel-Lucent à l’encontre des autres sociétés spécialisées dans la musique numérique. C’est pourquoi Microsoft devrait faire appel de cette décision. Rappelons enfin qu’Alcatel-Lucent demandait pas moins de 4,5 milliards de dommages et intérêts. De quoi réembaucher les salariés récemment licenciés ?