Accueil » Actualité » Microsoft déconseille Aero sur Windows 7 64 bits

Microsoft déconseille Aero sur Windows 7 64 bits

Image 1 : Microsoft déconseille Aero sur Windows 7 64 bits

Aero, DirectX et GDI

Aero est le nom de l’interface de Windows 7 (et Vista) qui utilise la carte graphique pour une amélioration de la vitesse et des fonctions de l’interface graphique. Aero passe par DirectX, l’API utilisée notamment dans les jeux (une carte compatible DirectX 9 est obligatoire). GDI est l’ancienne API de Microsoft, accélérée uniquement en partie par la carte graphique et qui utilise énormément le processeur. La majorité des programmes sortis avant 2009 utilisent GDI pour l’affichage, alors que certains logiciels actuels passent directement sur la carte graphique.

Microsoft vient d’indiquer qu’une faille dans un pilote, le Canonical Display Driver, permettait de bloquer une machine fonctionnant sous Windows 7 dans sa version 64 bits ou sous son alter ego destiné aux serveurs, Windows Server 2008 R2. Le pilote en question sert à « mélanger » les données provenant des programmes utilisant DirectX pour l’affichage et les programmes utilisant l’API historique, GDI. Concrètement, elle permet de bloquer la machine et de provoquer un redémarrage et il est théoriquement possible d’exécuter du code à partir de cette faille, même si Microsoft indique que c’est peu probable, les adresses mémoires utilisées étant générées aléatoirement.

Dans les faits, la solution la plus efficace — selon Microsoft — est de se passer de programmes utilisant DirectX et GDI en même temps et donc de désactiver Aero. La firme rappelle d’ailleurs qu’Aero n’est pas activé par défaut sur la version Server 2008 R2 et donc que les risques d’une exploitation de la faille sont faibles. 

Rappelons à nos lecteurs que seules les machines sous Windows 7 dans sa version 64 bits sont touchées, Vista (dans ses versions 32 et 64 bits) et Windows 7 32 bits ne sont donc pas vulnérables.