Accueil » Actualité » Microsoft Edge a du mal à s’imposer

Microsoft Edge a du mal à s’imposer

Image 1 : Microsoft Edge a du mal à s'imposer

Si l’on en croit les chiffres de trois grands outils de mesure d’audience, le navigateur Edge de Microsoft aurait bien du mal à prendre son envol.

Exclusivement disponible pour Windows 10, ce navigateur – censé à terme remplacer Internet Explorer – a en effet vu son utilisation chuter de façon sensible au cours des trois derniers mois. Selon Net Applications, le nombre d’utilisateurs d’Edge sous Windows 10 est passé de 39% à 31,2% entre aout et novembre. Même constat chez StatCounter, qui enregistre une baisse de l’utilisation d’Edge, passant de 15,2% à 12,9% sur la même période. Digital Analytics Program confirme cette tendance, l’utilisation du nouveau navigateur de Microsoft passant de 24,6% à 22,4% en un trimestre.

Plusieurs raisons pourraient expliquer ce démarrage difficile, en particulier les habitudes des utilisateurs qui se voient imposer Edge lors de l’installation de Windows 10 mais qui reviennent rapidement à leur « ancien » navigateur au bout de quelques temps, l’absence de prise en charge de plugins, voire la compétition interne avec Internet Explorer 11. Reste donc à espérer pour Microsoft que les mises à jour d’Edge attendues pour 2016 (en particulier le support des extensions) parviennent à inverser la vapeur…