Accueil » Actualité » Microsoft prévoit un stockage sur ADN pour son service Cloud

Microsoft prévoit un stockage sur ADN pour son service Cloud

Au moins un format qui ne tombera pas en désuétude !

Image 1 : Microsoft prévoit un stockage sur ADN pour son service Cloud

Les chercheurs de Microsoft veulent mettre au point un datacenter exploitant l’ADN comme support de stockage. Un projet de science-fiction qu’ils veulent pourtant réaliser avant la fin de cette décennie ! Il faut dire que le stockage sur ADN fonctionne déjà, il ne reste plus qu’à « l’industrialiser ». Microsoft Research explique que la machine de stockage aurait la taille d’un gros photocopieur des années 70.

A lire aussi :
Oubliez les Blu-ray ! Technicolor veut stocker ses films sur de l’ADN
Microsoft mise aussi sur l’ADN pour archiver l’avenir
Cette fois, c’est sûr : on peut créer des ordinateurs surpuissants à base d’ADN

Le support ultime ?

Les difficultés sont toutefois bien solides : fabriquer un stockage ADN est laborieux et très cher, car il nécessite un processus chimique très complexe pour assembler les chaînes de nucléotides. Les débits d’écriture sont estimés à 400 octets par seconde. Microsoft veut le pousser à 100 Mo/s. Le bénéfice pourrait néanmoins être énorme, avec une densité de stockage de 1 000 000 To dans un volume d’un millimètre cube. Autre astuce : ce format ne sera jamais obsolète, tant que nous serons humains !