Accueil » Actualité » Microsoft probablement à nouveau condamné par l’Europe

Microsoft probablement à nouveau condamné par l’Europe

Image 1 : Microsoft probablement à nouveau condamné par l'Europe

Microsoft se verra très probablement à nouveau condamné par la Commission européenne selon Joaquin Almunia, commissaire à la concurrence. Redmond aurait privé environ 28 millions d’utilisateurs de Windows 7 du choix de leur navigateur par défaut. 

Juste avant le lancement de Windows 7, Microsoft avait en effet promis de faire apparaître à l’installation de Windows une fenêtre demandant à l’utilisateur de choisir quel navigateur devait être installé et utilisé par défaut, le fameux « ballot screen ». Cet écran aurait été supprimé par une mise à jour publiée en février 2011.

Une erreur technique donc, comme l’a expliqué Microsoft à la Commission après que celle-ci a ouvert une enquête pour non respect des engagements pris en 2009. Mais une erreur technique toujours pas corrigée. « La faute est là, elle est là depuis plus d’un an et il est clair que nous devons réagir », a déclaré M. Almunia. Microsoft pourrait encore proposer un correctif pour apaiser la colère de la Commission, mais puisque l’éditeur ne l’a pas fait depuis février 2011, les chances sont minces. 

Microsoft a déjà été condamné par la Commission européenne à de multiples reprises, pour un montant total de 860 millions d’euros.