Accueil » Actualité » Microsoft se bat encore avec l’Europe

Microsoft se bat encore avec l’Europe

Microsoft et l’Union Européenne n’ont pas encore réglé leur différend et il se pourrait bien que mercredi soit un jour qui coûte cher à Microsoft. En effet, ce serait la date choisie par la commission Européenne pour annoncer le montant de la somme à verser pour non-respect de la décision prise en mars 2004, sanctionnant la firme de Redmond pour des pratiques anticoncurrentielles. En principe, elle devrait s’élever à 2,4 millions de dollars par jour de retard, rétroactivement à compter d’une date qui sera fixée par la commission.

Microsoft se défend en affirmant qu’il a tenté de répondre aux demandes de la commission, mais celle-ci a changé ses demandes chaque fois que Microsoft a tenté de faire quelques choses. Nous nous souvenons par exemple de la divulgation des secrets inutiles lorsque Microsoft avait rendu publics certains codes sources de Windows en espérant que cela remplirait l’obligation imposée par la commission européenne de fournir des informations permettant aux éditeurs de logiciels de concevoir des programmes pouvant mieux fonctionner avec Windows (ce sont notamment des logiciels professionnels). Néanmoins, l’instance du vieux continent avait rétorqué que cette mesure ne correspondait pas à ce qu’elle avait demandé.