Accueil » Actualité » Microsoft se met au peer-to-peer ?

Microsoft se met au peer-to-peer ?

Ars Technica vient de nous révéler, dans l’une de leur actualité, le dernier projet Microsoft qui s’avère être pour le moins intéressant. BitVault utilise une multitude de PC appelé des « briques ». Chaque brique est un ordinateur disposant généralement d’un disque dur à forte capacité, le but étant de connecter les briques entre elles (par centaines ou milliers). BitVault se charge de les connecter et de permettre à l’utilisateur de chercher un fichier se trouvant sur l’un de ces ordinateurs.

Un logiciel de peer-to-peer

Cela vous rappelle le peer-to-peer ? C’est normal, d’ailleurs Microsoft utilise le DHT ou le principe des Hash, similaire à ce qui est utilisé par BitTorrent aujourd’hui. Ainsi, un fichier n’a pas besoin d’être entièrement présent sur une machine pour que cette dernière soit source de téléchargement. Ce système permet aussi de repérer les briques disposant de fichiers ou partie de fichiers corrompus, pour les réparer, assurant ainsi l’intégrité des données.

Un logiciel pour les entreprises et non un concurrent eMule

Microsoft semble vouloir commercialiser ce produit à une date qui reste encore inconnue. Microsoft parle surtout d'une utilisation de BitVault au sein des entreprises qui auraient besoin de partager une grande somme de fichiers. Ce logiciel ne devrait donc pas, a priori, se placer comme un concurrent d’eMule et autre logiciel peer-to-peer. On aurait de toute façon du mal à voir l’intérêt qu’aurait Microsoft à s’orienter vers un marché aussi controversé.