Accueil » Dossier » Microsoft SideWinder Strategic Commander

Microsoft SideWinder Strategic Commander

2 : Utilisation

Introduction

Présent
sur le marché depuis près de 2 ans, le Microsoft Strategic
Commander
est en fin de parcours mais représente une
opportunité intéressante pour les férus de
jeux de stratégie au porte monnaie léger. D’extérieur
imposant, il se présente comme un prolongement de votre main
gauche, alors que votre main droite est occupée par la souris
(amis gauchers, vous pouvez passer votre chemin…).


Habituellement lorsque l’on joue à un jeu sur PC,
et plus particulièrement un jeu de stratégie temps
réel (Real Time Strategy – RTS), notre main droite s’occupe
en effet de la souris, alors que la main gauche est, au mieux, abandonnée
sur le clavier afin de recourir aux nombreux raccourcis-claviers
disponibles dans le jeu en question.

Et les joueurs invétérés le savent bien, personne
ne peut acquérir un niveau de jeu supérieur sans l’utilisation
de ces raccourcis, permettant de gagner un temps précieux
dans de nombreuses actions, là ou justement, la rapidité
est primordiale.


Le Strategic Commander dispose de 6 boutons sur le dessus, trois
boutons latéraux et un commutateur 3 positions sur le socle,
permettant de choisir une configuration pré-définie
pour l’ensemble des boutons. Il est par ailleurs totalement
mobile sur son socle, ce qui permet de s’en servir pour se
déplacer dans un jeu, aussi bien en 2D qu’en 3D, avec
l’aide supplémentaire de deux boutons de zoom. Au total ce
sont donc 72 fonctions différentes qui peuvent être
programmées ! (c’est à dire (6+6×3)x3=72)



Installation et paramétrage


L’installation est des plus simples puisqu’un assistant
sur le CD-Rom fourni nous guide pas à pas, de l’installation
du logiciel au branchement du boîtier jusqu’à
la prise en main. Celui-ci se connecte au PC via un port USB par
lequel il est directement alimenté.

Le logiciel de gestion du Strategic Commander permet de sélectionner
des profils de jeux prédéfinis (une dizaine parmi
les principaux RTS du marché) et de modifier soi même
ces profils. Il est par ailleurs possible d’en créer
de nouveaux pour des jeux non pris en charge par défaut ou
d’en télécharger sur le site de Microsoft.


Le
paramétrage est très simple puisqu’il s’agit
d’affecter, à chaque bouton ou combinaison de boutons,
un raccourci-clavier ou une mini-macro correspondant à une
succession de touches au clavier. X raccourcis peuvent ainsi être
paramétrés pour chaque profil, et vous pouvez définir
en permanence 3 profils principaux accessibles via le commutateur
de sélection. Ainsi durant un même jeu, vous pouvez
par exemple passer du profil « Démarrage et construction
» dans lequel vous aurez paramétré des raccourcis
visant à construire vos bâtiments et élever
vos villageois à un profil « attaque » dans lequel
vous aurez paramétré des raccourcis facilitant les
regroupements de troupes armées et l’entraînement
des unités de guerre.


Mais comme il n’est pas toujours facile de prévoir
à l’avance tous les raccourcis qui seront effectivement
utiles durant une partie, Microsoft a prévu un bouton «
Rec » permettant d’enregistrer à n’importe
quel moment dans le jeu une nouvelle suite de commandes à
un bouton du Strategic Commander. A l’usage cette fonction
se révèle être la plus pratique pour le paramétrage
du boîtier.

Sommaire :

  1. Introduction
  2. Utilisation