Accueil » Actualité » Microsoft travaille sur des serveurs ARM

Microsoft travaille sur des serveurs ARM

Image 1 : Microsoft travaille sur des serveurs ARMMicrosoft recherche des ingénieurs capables de travailler avec des systèmes en architecture ARM, pour les serveurs utilisés par Bing. En effet, l’idée de Microsoft est d’utiliser des serveurs à base d’ARM et de SSD pour limiter la consommation des serveurs. La consommation très faible des puces ARM et le coût étant intéressant pour des serveurs destinés au stockage, même si les performances sont généralement limitées. Dans les faits, limiter la consommation des serveurs est évidemment quelque chose que les sociétés apprécient, ces derniers nécessitant souvent énormément d’énergie et générant donc une grosse facture mensuelle.

Rappelons que Microsoft avait déjà testé des serveurs à base d’Atom il y a environ un an, et que l’expérimentation avait prouvé que le concept était viable dans certains cas : le gain en énergie était assez élevé pour contrebalancer la perte de puissance brute (et donc l’augmentation du nombre de serveurs) due à l’utilisation de l’Atom.

Dans la pratique, rappelons tout de même que Microsoft ne propose pas de versions ARM de ses logiciels pour les serveurs et que la firme devra donc utiliser un système tiers pour prendre en charge sa ferme de serveur si le choix de l’architecture ARM est effectué.