Accueil » Actualité » MSI dément le rachat de sa division gaming laptop par Lenovo

MSI dément le rachat de sa division gaming laptop par Lenovo

Image 1 : MSI dément le rachat de sa division gaming laptop par LenovoLa semaine dernière, le site Digitimes croyait savoir que Lenovo était en pourparlers avec MSI pour racheter la division des ordinateurs portables gaming de la marque. MSI vient d’infirmer la rumeur dans un communiqué de presse qui ne laisse pas de place au doute. Andy Tung, PDG de MSI, a en effet annoncé au site PCWorld que sa société n’était pas du tout en discussion avec Lenovo dans le cadre d’un éventuel rachat. L’homme va encore plus loin et précise que ses services sont en train de chercher l’origine de la source et se réservaient le droit d’aller devant la justice s’il le fallait. Une affaire loin d’être prise à la légère !

Cette rumeur pourrait en effet avoir écorné l’image de marque de MSI et la confiance des investisseurs. En effet, la division des ordinateurs portables de MSI destinés aux joueurs est devenue très importante pour l’entreprise ces dernières années. MSI est toujours présent sur le marché des cartes mères – son domaine initial – mais commence à se faire distancer par les géants du secteur avec Gigabyte et Asus en tête. La diversification de ses produits permet donc au constructeur taïwanais de maintenir la tête hors de l’eau d’autant plus que ses ordinateurs portables gaming ont plutôt bonne réputation dans le milieu.

Lenovo en quête d’une autre marque ?

On peut toutefois penser que Lenovo cherche réellement à racheter un constructeur de laptop gaming. C’est très probable puisque la marque chinoise cherche à s’étendre davantage et elle ne possède aucune gamme d’ordinateurs portables de jeu. Pourtant, ces derniers ont le vent en poupe ces dernières années, avec des puces graphiques de plus en plus puissantes qui commencent à permettre de jouer dans des conditions confortables avec une autonomie loin d’être ridicule dans les autres usages. Mais on voit mal quel constructeur accepterait de voir partir sa division gaming chez Lenovo.