Accueil » Actualité » Musique en ligne : côté clair contre côté obscur

Musique en ligne : côté clair contre côté obscur

Une étude du NPD Group vient confirmer la percée des plate formes de téléchargement légales et, en même temps, l’augmentation des téléchargements illégaux.

Côté clair : encore un effort

Ainsi, en mars 2005, le nombre mondial de téléchargements sur les plates formes légales affichait une hausse de 52% par rapport à mars 2004, avec toutefois des disparités selon les plates formes.

Seulement voilà, derrière ce chiffre encourageant se cache encore un énorme marché puisque à peine 10% des 270 millions de morceaux de musique téléchargés durant ce mois de mars 2005 l’auraient été sur ces mêmes plates formes. Un chiffre qui reste malgré tout très bas.

Côté obscur : n’en jetez plus !

Du côté obscur, maintenant, c’est également la pleine santé, et ce malgré un contexte de plus en plus menaçant en Europe et en Amérique. En effet, bien que le nombre de téléchargements effectués dans le monde sur les réseaux peer-to-peer n’ait augmenté « que » de 25% en un an, ceux-ci représentaient tout de même plus de 90% des téléchargements musicaux effectués en mars 2005.

Cette étude vient donc réaffirmer la montée en flèche des téléchargements effectués sur les plates formes légales tout en confirmant l’expansion du peer-to-peer et ce, malgré une répression de plus en plus virulente.