Accueil » Actualité » [MWC] HTC lance son One M9 et se lance dans la réalité virtuelle avec Valve

[MWC] HTC lance son One M9 et se lance dans la réalité virtuelle avec Valve

Image 1 : [MWC] HTC lance son One M9 et se lance dans la réalité virtuelle avec Valve

Pour lutter contre les Galaxy S6 et Galaxy S6 Edge, HTC a dévoilé officiellement son One M9, qui prend la relève du One M8 et sera chargé de porter haut les couleurs du fabricant pendant l’année 2015. De multiples fuites ayant tout dit sur ce smartphone avant l’événement, la surprise était faible, mais HTC avait un autre atout bien caché dans sa manche : un casque de réalité virtuelle conçu en partenariat avec Valve.

Un One chasse l’autre

Dire que le One M9 s’inscrit dans la continuité du One M8 (et du M7) n’est pas lui faire injure. Le nouveau reprend les lignes de ses aînés, mais corrige plusieurs défauts agaçants. Le M8 possédait par exemple un châssis aux bords ronds et une coque glissante qui en faisait une savonnette facile à faire tomber par mégarde. Le M9 se dote d’un bord abrupt, chargé d’alerter les doigts. Le M8 était par ailleurs très grand par rapport à son écran de 5 pouces, le M9 se fait un soupçon (1,76 mm de moins en hauteur, 0,9 mm de moins en largeur) plus compact en réduisant l’encadrement de son écran, notamment cette grande zone morte où trône le logo HTC.

HTC fait en revanche volte-face sur le sujet de la caméra. Sur le M7 et le M8, HTC se vantait d’offrir moins de pixels, mais de meilleure qualité (les fameux Ultrapixels). Sur le M9, les Ultrapixels sont relégués à l’appareil photo de façade et le capteur principal est un 20 Mpix fait par Toshiba. La qualité devrait s’en trouver améliorée, sauf en basse lumière, le stabilisateur optique ayant disparu !

Le reste des composants est prévisible : un SoC Qualcom Snapdragon 810, 3 Go de LPDDR4, un modem LTE Cat. 9 et 32 Go de stockage extensible par microSD. Le HTC One M9 sera disponible à partir de mi-mars pour 749 €.

HTC fabrique pour Valve

Si vous avez trouvé ce M9 un peu décevant, vous n’êtes pas seuls. Heureusement, HTC s’est fait pardonner en présentant le HTC Re Vive, le casque de réalité virtuelle qu’il va fabriquer pour et avec l’éditeur de jeux Valve. Valve n’a pas caché son intérêt pour réalité virtuelle et a même travaillé avec les équipes d’OculusVR avant leur rachat par Facebook. Il est donc logique de voir l’éditeur s’aventurer lui-même dans ce secteur.

Le Vive a de nombreux points communs avec l’Oculus Rift. Comme lui, il sera disponible dans un premier temps comme kit de développement. Comme lui, il combine un accéléromètre, un gyroscope et un système optique pour suivre les mouvements de la tête du porteur afin d’accroître l’immersion du joueur et de réduire les maux de tête. Il y a cependant des petites différences. Valve n’utilise pas un, mais deux écrans : deux dalles de 1200×1080 pixels, pour une définition totale de 2400 x 1080. C’est un peu moins que le dernier Oculus, doté d’un écran de 2560×1440 pixels. Les dalles de Valve affichent néanmoins à 90 Hz, pour limiter la rémanence et l’impression de retard dans les mouvements qui en découle. Valve a aussi prévu des manettes de jeu spécifiques, une pour chaque main, dont la position sera elle aussi suivie en temps réel. On pourrait donc réaliser des actions naturellement dans l’univers virtuel.

Le HTC Vive est compatible Steam VR et pourra donc à l’avenir être pris en charge par un grand nombre de jeux. Les livraisons des kits de développement sont prévues avant l’été et le lancement de la version grand public avant la fin de cette année.