Accueil » Actualité » [MWC] Premiers benchmarks du Galaxy S6 Edge

[MWC] Premiers benchmarks du Galaxy S6 Edge

Image 1 : [MWC] Premiers benchmarks du Galaxy S6 Edge

Un détour par le stand Samsung nous a permis de prendre en main les Galaxy S6 et S6 Edge et de réaliser quelques premiers tests de performances. Ils sont évidemment à prendre avec précaution ; les Galaxy S6 ne seront en vente que le 10 avril, il est donc tout à fait possible que des problèmes logiciels existent encore qui minimisent les performances. Ceci dit, voici les scores que nous avons obtenus, par rapport à quelques références.

Geekbench Galaxy S6 Edge Galaxy S5 (Snapdragon 801) iPhone 6 Galaxy Note 4 Exynos
Single core score 1502 1014 1629 1281
Multi core score 5263 3191 2927 4304

L’Exynos 7420 tient ses promesses. Dans le test purement CPU Geekbench, il se montre environ 20 % plus rapide que le Galaxy Note 4, qui était jusqu’à présent le smartphone le plus rapide du constructeur. Par rapport au S5 (version française LTE, Snapdragon 801), la différence est impressionnante : + 50 % sur un seul coeur, +65 % une fois tous les coeurs exploités. 

GFX Bench Galaxy S6 Edge Galaxy S5 (Adreno 330) Galaxy S5 (Adreno 420) iPhone 6 Galaxy Note 4 Exynos
T-Rex Off Screen 1080p 53 fps 26,4 fps 43,2 fps 42,8 fps 28,6 fps
T-Rex OnScreen 39 fps 27,7 fps 42,3 fps 50,3 fps 26,5 fps
Manhattan Off Screen 1080p 26 fps 11,5 fps 18,9 fps 18,2 fps 18,2 fps
Manhattan OnScreen 16 fps 11,7 fps 18,8 fps 26,5 fps 11 fps

Le Galaxy S6 Edge utilise un processeur graphique ARM Mali T-760 MP6, plutôt bien adapté à son écran Quad HD. Sa puissance brute dépasse confortablement celle du PowerVR GX6450 de l’Apple A8 ou celle de l’Adreno 420 du Snapdragon 805 : il affiche environ 23 % d’images supplémentaires dans le test simple T-Rex et + 43 % sur le test plus lourd Manhattan. Mais ce surplus de puissance ne suffit pas à jouer confortablement en résolution native, du moins pas dans les scènes les plus complexes comme le test Manhattan.

Dernier point de comparaison : Antutu v5.0 donne un score de plus 69 000 points au Galaxy S6 Edge.

Nous avons également cherché à mettre en évidence un éventuel phénomène de throttling ce ralentissement du processeur à cause de sa surchauffe pendant des tâches de longue durée. Pour ce faire nous avons lancé six fois de suite Geekbench.

Geekbench Throttling Test n°1 Test n°6 Baisse
Single core score 1502 1488 < 1%
Multi core score 5263 5041 ≈ 4 %

Il y a bien une baisse des scores obtenus, mais au bout de six essais, elle est très faible. Nul doute que le Galaxy S6 (Edge) devra réguler sa puissance en cas d’utilisation intensive prolongée. Mais ce phénomène – inévitable dans un smartphone – semble totalement sous contrôle. Rendez-vous dans quelques semaines pour des tests plus complets sur des exemplaires définitifs.