Accueil » Actualité » MWC : quelques benchmarks du premier Tegra 4i

MWC : quelques benchmarks du premier Tegra 4i

Au MWC, le français chinois Wiko a présenté son premier smartphone Tegra 4i, le Wax, qui devrait être disponible en mars, soit avant le LG G2 Mini. Le smartphone utilise un Tegra 4i (une puce compatible 4G) cadencé à 1,7 GHz. Cette puce intègre quatre cores Cortex A9 et un GPU « 60 cores » de chez NVIDIA. La fréquence est assez loin de ce que NVIDIA annonce au maximum (2,3 GHz).

Quelques tests

Nous avons pu lancer quelques tests sur le téléphone. Sous Antutu, un benchmark classique, il se place entre le HTC One et le Samsung Galaxy S 4, avec un score de 26 131. Sous 3D Mark, dans le test Ice Storm Unlimited, le score est de (seulement) 8 972 en 720p, assez loin derrière une tablette Tegra Note (à base de Tegra 4 classique, qui atteint 16 500 environ) ou une NVIDIA Shield, qui atteint 18 700 dans le même test. Un iPhone 5s et son GPU PowerVR atteignent 14 500 et une tablette Nexus 7 à base de Snapdragon atteint 10 900 alors que la définition est de 1080°p (contre 720p sur le smartphone de Wiko).

Image 1 : MWC : quelques benchmarks du premier Tegra 4iAntutu

Image 2 : MWC : quelques benchmarks du premier Tegra 4i3D Mark

Image 3 : MWC : quelques benchmarks du premier Tegra 4iCPUz

Globalement, le Tegra 4i déçoit donc un peu au niveau des performances, même s’il faut prendre en compte le prix du téléphone, environ 200 €. Tegra 4i a un problème dans l’absolu : la puce arrive un peu tard. La concurrence propose des SoC plus rapides et la présence de quatre cores Cortex A9, en 2014, semble un peu anachronique, alors que les Cortex A15 et les cores 64 bits sont présents ou annoncés chez tous les constructeurs.