Accueil » Actualité » NAND QLC : les fondeurs ne dépassent pas les 50% de rendement

NAND QLC : les fondeurs ne dépassent pas les 50% de rendement

Les SSD au prix des HDD ne vont pas arriver de suite

Image 1 : NAND QLC : les fondeurs ne dépassent pas les 50% de rendement

Tous les principaux fondeurs ont présenté, depuis quelque temps, leurs puces de mémoire 3D NAND QLC (4 bits par cellule). Cette nouvelle NAND venait avec la possibilité d’introduire un prix par Go pour les SSD, plus ou moins équivalent à celui des HDD. Cependant, cette promesse dépend complètement du rendement des wafers de NAND QLC, qui n’atteint même pas les 50 % pour le moment.

Retard pour les SSD QLC

Image 2 : NAND QLC : les fondeurs ne dépassent pas les 50% de rendement

Il y a un mois, on apprenait que que IMFT (Intel Micron Flash Technologies) rencontrait des difficultés sur le rendement de ses puces 3D NAND QLC. D’après Digitimes ce problème de production semble toucher tous les fondeurs et devrait amener un retard généralisé des SSD grand public basés sur ces puces de mémoire, initialement prévus dès la fin de l’année. Le site ajoute que cette situation pourrait impliquer de grosses fluctuations sur le prix de la NAND TLC (3 bits par cellule), en début 2019.