Accueil » Dossier » Nano vs Atom vs Athlon : la guerre des Watts » Page 15

Nano vs Atom vs Athlon : la guerre des Watts

1 : Introduction 2 : Quel CPU basse consommation ? 3 : Athlon 64 2000+ 4 : La plateforme AMD : chipset AMD 780G 5 : Intel Atom 230 (1,6 GHz) 6 : La plateforme Atom : ECS 945GCT-D 7 : VIA Nano L2100 8 : VIA : la plateforme EPIA SN 9 : Caractéristiques Techniques 10 : Plateforme de test 11 : Benchmarks 12 : Tests Applicatifs 13 : Tests Synthétiques 14 : SYSmark 2004 et consommation 16 : Conclusion

Consommation, performance/Watt

Voilà un résultat intéressant : malgré des composants totalement différents, nos trois plateformes affichent la même consommation minimale, de 28 W. C’est vraiment étonnant de voir qu’un processeur de bureau standard comme l’Athlon, peut atteindre le même niveau qu’un processeur très basse consommation comme l’Atom. Quel dommage qu’Intel n’ait pas lancé sa palteforme avec un chipset plus optimisé ! Le processeur de VIA ne se distingue pas non plus des deux autres.
Intéressons-nous maintenant à la consommation maximale de plateformes. Nous les avons mesurées, là encore sous SYSmark 2004, car elles étaient facilement mesurables, et pas si éloignées de ce que montre Prime95 ou d’autres outils de burn. Le Nano de VIA se révèle le plus gourmand des trois, réclamant jusqu’à 50 W de puissance. Les puces AMD et Intel sont plus économes et au coude à coude : AMD culmine à 39 W, et Intel ne dépasse pas 36 W.

SYSmark 2004 : performance par Watt

C’est sans doute le graphique qui intéressera le plus grand nombre d’entre vous : il résume les scores des trois plateformes sous SYSmark 2004 ramenés à la consommation totale durant l’exécution du benchmark.

Et à ce petit jeu, l’Atom d’Intel est le plus efficace. Il offre à la fois les meilleures performances sous SYSmark 2004 et la consommation la plus basse. Soulignons malgré tout que ce résultat aurait été tout différent si nous avions choisi comme référence un autre benchmark, les performances relatives des trois systèmes étant très variables selon la tâche considérée. Nous avons choisi SYSmark car il reflète plutôt fidèlement une utilisation typique.

SYSmark 2004 : consommation en temps réel

Enfin, nous vous conseillons de jeter un oeil à notre diagrame puissance-temps, qui retrace l’évolution de la consommation au cours de l’exécution du benchmark SYSmark 2004. On y voit bien que le Nano à la plus forte consommation de pointe, et que la différence de consommation de la plateforme Intel, entre le repos et la charge maximum est très faible, conséquence directe du TDP du CPU de 4 W. On y voit bien aussi que l’Atom finit le benchmark en premier, suivi du Nano, et enfin de l’Athlon.

Et comparé au Core 2 Duo ?

Comme précédemment, tous ces tests ont été conduits également sur une plateforme P45/Core 2 Duo E8500, qui n’apparaît pas dans les diagrammes précédents par souci de clarté. Si toutefois vous désirez savoir comment se débrouille un processeur de bureau classique dans les mêmes conditions, nous vous invitons à consulter la galerie dans laquelle nous avons réunis tous les benchmarks.

Sommaire :

  1. Introduction
  2. Quel CPU basse consommation ?
  3. Athlon 64 2000+
  4. La plateforme AMD : chipset AMD 780G
  5. Intel Atom 230 (1,6 GHz)
  6. La plateforme Atom : ECS 945GCT-D
  7. VIA Nano L2100
  8. VIA : la plateforme EPIA SN
  9. Caractéristiques Techniques
  10. Plateforme de test
  11. Benchmarks
  12. Tests Applicatifs
  13. Tests Synthétiques
  14. SYSmark 2004 et consommation
  15. Consommation, performance/Watt
  16. Conclusion