Accueil » Dossier » Nano vs Atom vs Athlon : la guerre des Watts » Page 7

Nano vs Atom vs Athlon : la guerre des Watts

1 : Introduction 2 : Quel CPU basse consommation ? 3 : Athlon 64 2000+ 4 : La plateforme AMD : chipset AMD 780G 5 : Intel Atom 230 (1,6 GHz) 6 : La plateforme Atom : ECS 945GCT-D 8 : VIA : la plateforme EPIA SN 9 : Caractéristiques Techniques 10 : Plateforme de test 11 : Benchmarks 12 : Tests Applicatifs 13 : Tests Synthétiques 14 : SYSmark 2004 et consommation 15 : Consommation, performance/Watt 16 : Conclusion

VIA Nano L2100

La dernière puce à basse consommation de ce comparatif est celle qui a la plus longue histoire : le VIA Nano. Ce sont ces prédécesseurs, les C3 et C7, qui furent les premiers à introduire le concept d’un CPU à basse consommation sur le marché grand public.

Rapide, et bien équipé

Le Nano est différent des deux autres processeurs. Il possède deux fois de mémoire cache L2 (1 Mo au lieu de 512 ko) et il possède deux unités supplémentaires, toujours uniques dans le segment low power : un générateur de nombres aléatoires, et un accélérateur de cryptage/décryptage AES. Grâce à cela, le Nano est idéal pour des équipements réseaux, ou de haute sécurité.

Le Nano supporte par ailleurs toutes les instructions modernes : SSE, SSE3, NX bit (contre les attaques de type buffer overflow). Enfin, il affiche une fréquence de 1,8 GHz, ce qui lui assure des performances de premier ordre. Tant que l’Atom d’Intel ne peut pas tirer profit de son HyperThreading, le Nano est le plus rapide. Il sera donc tout indiqué dans la plupart des applications de type client léger, mais son avantage s’amenuisera dans des cas d’utilisation plus grand public.

Puissance : modérée plutôt que basse

Cherchez l’intrus dans la liste suivante :

  • AMD Athlon 64 2000+ – TDP 8W
  • Intel Atom 230 – TDP 4 W
  • VIA Nano L2100 – TDP 25 W

Trouvé ? Le Nano ne rentre donc pas réellement dans la catégorie “basse consommation”. Il appartient plutôt à la même famille que les processeurs mobiles pour PC portables, sans pour autant en avoir les performances. Cependant, le cas d’Intel le démontre si bien, le processeur ne fait pas tout, et il faut considérer l’ensemble de la plateforme. De ce point de vue, VIA fait montre d’une grande habileté. Au final, sa carte EPIA SN équipée du Nano L2100 affiche exactement la même consommation au repos que les deux autres plateformes : 28 W.

Des performances, et de la performance par Watt

Le tableau n’est pas aussi brillant en charge malheureusement. Par conséquent, la quantité d’énergie consommée lors d’une exécution de SYSmark 2004 ainsi que le score en performance par Watt ne sont pas aussi bonnes que les performances pures que nous avons pu mesurer au cours de nos différents tests.

Sommaire :

  1. Introduction
  2. Quel CPU basse consommation ?
  3. Athlon 64 2000+
  4. La plateforme AMD : chipset AMD 780G
  5. Intel Atom 230 (1,6 GHz)
  6. La plateforme Atom : ECS 945GCT-D
  7. VIA Nano L2100
  8. VIA : la plateforme EPIA SN
  9. Caractéristiques Techniques
  10. Plateforme de test
  11. Benchmarks
  12. Tests Applicatifs
  13. Tests Synthétiques
  14. SYSmark 2004 et consommation
  15. Consommation, performance/Watt
  16. Conclusion