Accueil » Actualité » .NET : Réel progrès ?

.NET : Réel progrès ?

La question est posée dans cet article qui décrit le calvaire du développement d'une petite application sous cet environnement de développement et de son portage sur différentes machines. Le fait que .NET repose sur une sorte de runtime rend critique la compatibilité sur des systèmes non mis à jour. Le programme ne fonctionne que si ledit runtime pour lequel il a été développé est présent sur le système. L'auteur a donc dû télécharger la dernière version (min 22Mo) et avant cela toutes les mises à jour critiques, Service Packs et Internet Explorer compris… En tout près de 80Mo! En ajoutant les reboots et l'installation non automatisée, le développement et surtout la diffusion d'une telle application semble bien compromise. L'auteur conclut en demandant à Microsoft de lui permettre de revenir à l'ère du linker, qui depuis toujours a permis de réaliser des applications qui bien que monolithiques, se suffisent à elles-mêmes et fonctionnent sur tous les versions de Windows.