Accueil » Actualité » Netbook : « l’iPad m’a tuer »

Netbook : « l’iPad m’a tuer »

Image 1 : Netbook : « l'iPad m'a tuer »

Le netbook, apparu fin 2007 avec l’Eee PC, est-il fini ? « L’iPad m’a tuer » est-elle la phrase que les revendeurs écriront sur le mur des usines ? C’est ce qui semble se passer aux États-Unis. Alors qu’en juillet 2009, les ventes avaient augmenté de 641 % par rapport à juillet 2008, que novembre 2009 voyait une progression des ventes de 337 % et qu’octobre et décembre étaient à 180 %, l’arrivée de l’iPad a tout chamboulé.

En effet, en janvier (au moment des rumeurs insistantes sur la tablette), les ventes ne progressaient que de 68 % et les trois mois suivants ont vu la progression des ventes diminuer. En avril 2010, les ventes n’ont augmenté que de 5 % par rapport à l’année précédente, alors que les nouveaux modèles à base de « PineTrail » se sont démocratisés.

Bien évidemment, la tablette d’Apple, malgré son succès qui a visiblement cannibalisé les ventes de netbook, n’est pas la seule responsable. Le taux de pénétration des netbooks semble se fixer entre 10 et 15 % du marché aux États-Unis et le marché semble donc se stabiliser et devenir un marché de renouvellement. Or, même si les machines actuelles offrent une meilleure autonomie que les précédentes, le gain intrinsèque est faible et la puissance n’évolue pas réellement.

Il sera bon de venir vérifier l’impact de l’iPad au moment où les gens changeront les netbooks achetés en 2009, ce qui n’est visiblement pas encore le cas.