Accueil » Actualité » Nintendo travaillerait sur une manette à destination des smartphones

Nintendo travaillerait sur une manette à destination des smartphones

En s’alliant avec DeNa, Nintendo a clairement démontré sa volonté de s’installer durablement sur le marché des jeux mobiles. Une envie confirmée par certains propos de Shinya Takahashi à l’occasion de la réunion annuelle des actionnaires.

Image 1 : Nintendo travaillerait sur une manette à destination des smartphonesLe Smartboy de la marque Hyperkin.

Shinya Takahashi, en charge de la section de recherche et développement de Nintendo a évoqué l’existence d’un périphérique dédié au jeu sur mobile. Il a en effet affirmé que son équipe avait bien étudié les contrôleurs déjà présents sur le marché, et qu’il était possible qu’elle développe quelque chose de nouveau par elle-même. Il a cependant tout de suite pondéré ses propos en évoquant le fait que la politique de Nintendo en matière de jeu mobile visait essentiellement à créer des titres au gameplay simple, tirant parti des possibilités tactiles des smartphones.

Une politique mobile en plein essor

S’il n’est pas impossible que Nintendo travaille effectivement sur un périphérique de jeu dédié aux mobiles, difficile cependant d’imaginer l’éditeur le sortir prochainement, et ce, pour plusieurs raisons. Si l’on regarde les premiers jeux sortis par Nintendo sur mobile depuis son alliance avec DeNa, Miitomo et le tout nouveau Pokémon Go, on voit que l’éditeur a déjà parfaitement compris comment tirer parti des potentialités du tactile. Une démarche que Nintendo ne semble pas près d’abandonner pour ses jeux futurs. On sait en effet que les deux prochains titres du japonais appartiendront aux franchises Fire Emblem et Animal Crossing, deux jeux qui peuvent très bien se passer de tout contrôles physiques, et se régler par des interactions tactiles. L’annonce de ces deux titres en tant que free to play ne fait d’ailleurs que renforcer cette théorie, une bonne partie des RPG et jeu de gestion ayant adopté ce format se gérant à l’aide de menus.

Il faut cependant aussi noter que le constructeur envisage de créer sous peu des jeux mobiles orientés vers l’action ou la plateforme, deux terrains qui lui sont extrêmement familiers, et qui nécessite une plus grande précisions dans les contrôles. De telles productions bénéficieraient assurément d’un contrôleur physique dédié et tout le challenge de Nintendo consiste à mesurer si la création de tels jeux peut se faire par le biais du tactile. Un dilemme pour le moins compliqué à résoudre, le marché des périphériques mobiles restant pour le moment relativement restreint.