Accueil » Actualité » No Man’s Sky s’inspire des sondes de la NASA

No Man’s Sky s’inspire des sondes de la NASA

No Man’s Sky fait surement parti des promesses les plus alléchantes de cette année 2015. Basé entièrement sur la génération procédurale  (production de contenu aléatoire), Hello Games nous promet un univers composé de la bagatelle de 15 quintillions de planètes. Un chiffre difficilement quantifiable, puisqu’il serait question de 1030 mondes qu’il serait possible d’explorer.

Une proposition tellement ahurissante que le studio anglais a dû trouver une solution afin de se documenter sur leur propre création. Pour ce faire, les développeurs se sont inspirés des sondes spatiales envoyées par la NASA. Des robots explorateurs sillonneront donc les immensités interstellaires du jeu et seront chargés de s’arrêter sur chacune des milliers de milliards de planètes afin de prendre des mini-vidéos au format GIF.

Image 1 : No Man's Sky s'inspire des sondes de la NASA

Ces rapports d’exploration serviront à l’équipe de développement pour mieux appréhender l’ampleur de la réalité qu’ils ont créée. Lors de la GDC, Grant Duncan, directeur créatif, est d’ailleurs revenu sur la méthode de travail adoptée pour leur titre. Celui-ci y explique que l’équipe s’est contentée de créer une base de modèles (faune, flore, bâtiment, géographie, etc..) et qu’ils ont ensuite laissé leurs algorithmes faire le reste.

Ces programmes se sont donc ensuite chargés d’exploiter toutes les combinaisons possibles pour créer un univers à part entière. De bien grandes ambitions qu’il conviendra de juger sur pièce lors de la parution du titre prévu pour cette année. Il faudra cependant se montrer patient, puisqu’aucune date précise n’est pour le moment fixée. No Man’s Sky sortira sur PS4 et une version PC devrait également voir le jour.