Accueil » Actualité » No Man’s Sky vous emmène vers le centre de la galaxie

No Man’s Sky vous emmène vers le centre de la galaxie

Annoncé l’an dernier lors des VGX 2013, No Man’s Sky avait alors piqué au vif la curiosité des joueurs. Présenté comme un immense bac à sable galactique très coloré et idyllique, les premiers aperçus ont mis en avant un titre axé sur l’exploration. Proposant aux joueurs la possibilité d’arpenter des planètes (générées aléatoirement) puis de s’envoler vers l’espace profond, sans temps de chargement, dans son vaisseau spatial. Le studio anglais Hello Games nous promet donc un projet on ne peut plus ambitieux. À travers divers retours de joueurs et du magazine Game Informer, ayant eu l’occasion d’entr’apercevoir le titre, on en sait enfin un peu plus sur ce jeu. Le but sera manifestement d’atteindre le centre de la galaxie, afin de poursuivre un objectif encore mystérieux. Même si celui-ci semble facultatif, ce voyage interstellaire prendrait entre 40 à 100 heures de jeu. Pour ce long road trip, il faudra améliorer son vaisseau à l’aide d’espèces sonnante et trébuchante. Récolter des ressources, prospecter, tuer des ennemies ou chasser les diverses faunes sauvages extraterrestres, seront autant de moyens pour vous remplir les poches. Bien évidemment, il y aura des contreparties. Sur chaque planète des robots gardiens seront chargés de protéger les ressources et l’écosystème de leur astre respectif et n’hésiteront pas à vous attaquer si vous vous montrez trop gourmand.

Image 1 : No Man's Sky vous emmène vers le centre de la galaxie

Dans l’espace, une police stellaire aura également pour mission de vous rappeler à l’ordre si vous optez pour la piraterie d’autres vaisseaux. Chaque système solaire disposera de stations spatiales de diverses tailles, qui vous permettront de vous ravitailler en carburant ainsi que d’améliorer votre vaisseau et votre personnage. Ce dernier sera votre ressource la plus précieuse. En effet, si ce dernier est détruit votre personnage se retrouvera éjecté sur la planète la plus proche et il faudra bien évidemment tout recommencer depuis le début. Du multi-joueur sera également disponible. S’il est possible de repérer les autres joueurs sur votre carte, il semble en revanche qu’aucun système de communication classique (chat) ne soit présent. Un choix surement motivé par le désir d’introduire des systèmes de communication plus originaux. Pour rappel, No Man’s Sky proposera une génération aléatoire de toutes les planètes présentes dans le jeu. Le studio a choisi de coder le nombre de ces planètes en 64 bits, ce qui équivaudrait à un chiffre (difficilement vérifiable) de 18 trillions de mondes différents. Si aucune date de sortie n’est encore annoncée, on sait d’ores et déjà que le titre sera disponible sur PS4 et très surement un peu plus tard sur PC.