Accueil » Actualité » Nokia passe à Windows Phone 7, mais garde MeeGo et Symbian

Nokia passe à Windows Phone 7, mais garde MeeGo et Symbian

Image 1 : Nokia passe à Windows Phone 7, mais garde MeeGo et SymbianAveu d’échec de Nokia, la société vient d’annoncer que son prochain système d’exploitation principal pour les smartphones ne sera ni MeeGo ni Symbian mais bien Windows Phone 7. La rumeur courrait depuis quelques jours, car Symbian, le système du géant finlandais, est décrié depuis plusieurs années et les ventes de smartphones s’en ressentaient.

Premièrement, les modèles haut de gamme de la marque seront donc proposés sous Windows Phone 7, un système apprécié pour son interface, originale et efficace. Nokia et Microsoft vont travailler ensemble pour définir l’avenir de Windows Phone 7 et la plateforme devrait s’ouvrir un peu plus : actuellement, Windows Phone 7 est limité à des modèles entre le milieu et le haut de gamme car Microsoft a imposé des restrictions matérielles drastiques pour que tous les téléphones soient performants. Le partenariat avec Nokia devrait permettre de proposer des modèles moins onéreux (et a priori moins performants).

Au niveau logiciel, Bing sera le moteur de recherche par défaut des téléphones Nokia et Microsoft devrait améliorer ses services de localisation avec l’expertise de Nokia, qui avait notamment racheté Navteq, un des grands noms de ce domaine. Les applications Nokia seront bien évidemment proposées dans le Market Place et les accords entre Nokia et les opérateurs vont permettre d’utiliser un moyen de paiement inédit chez Microsoft : directement sur la facture de l’abonné. Actuellement, c’est la carte de crédit qui est le système le plus utilisé, et c’est un problème dans les pays en voie de développement.

Symbian et MeeGo pas abandonnés

Point intéressant, si Windows Phone 7 devient la plateforme principale, Symbian et MeeGo ne sont pas abandonnés. Nokia espère vendre encore 150 millions d’appareils sous Symbian dans le futur, essentiellement ce qu’on appelle des « Features Phones », soit des appareils entre le smartphone et le téléphone classique, avec quelques applications dédiées et la possibilité de surfer sur Internet. Nokia va aussi sortir un appareil sous MeeGo cette année.

En pratique, Nokia essaye de limiter les pertes de part de marché en s’alliant avec Microsoft, qui propose une plateforme qui est pour le moment l’antithèse de Symbian : les applications Windows Phone 7 sont faciles à développer, le système est reconnu comme un des plus intuitifs du marché avec son interface très claire et tous les terminaux actuels ont des caractéristiques proches, ce qui permet d’utiliser toutes les applications disponibles sur n’importe quel appareil.

Le marché boursier n’ont pas salué cette annonce avec enthousiasme : le cours de l’action Nokia perd actuellement 9,66 % à la bourse d’Amsterdam