Accueil » Actualité » Nokia veut racheter Alcatel-Lucent pour 15,6 milliards d’euros

Nokia veut racheter Alcatel-Lucent pour 15,6 milliards d’euros

Image 1 : Nokia veut racheter Alcatel-Lucent pour 15,6 milliards d'eurosLe QG de Nokia en Finlande

Nokia vient de commencer à échanger ses actions contre celles d’Alcatel-Lucent sur la base de 0,55 action de Nokia pour une action d’Alcatel-Lucent, ce qui devrait coûter un total de 15,6 milliards d’euros. L’annonce de la fusion entre les deux compagnies a été faite en avril dernier (cf. « Nokia fusionne avec Alcatel-Lucent et veut revendre HERE ») afin de mieux rivaliser avec la nouvelle union entre Ericsson et Cisco et Huawei. La nouvelle entité née de cette union franco-finlandaise espère devenir le principal équipementier des opérateurs de téléphonie mobile et des fournisseurs d’accès à Internet. Si tout se passe comme prévu, la procédure de rachat des actions devrait être terminée d’ici le début de l’année prochaine.

L’histoire des acquisitions de sociétés de fabricant de téléphone ou d’équipementier n’est pas belle. Après tout, si Alcatel-Lucent a accepté ce rachat, c’est parce que cette compagnie issue de l’union d’Alcatel et Lucent en 2006 connaît des difficultés. Les co-entreprises de Nokia et Siemens AG en 2007, ST-Ercisson en 2009 ou Google et Motorola en 2011 (cf. « Google rachète Motorola Mobility pour 12,5 milliards $ ») sont tous des échecs. La question est maintenant de savoir si la nouvelle entité Nokia-Alcatel-Lucent connaîtra le même sort.