Accueil » Actualité » Non, Alice n’est pas à vendre !

Non, Alice n’est pas à vendre !

« Nous ne sommes pas à vendre ! » C’est en résumé ce qu’à affirmé à l’AFP Carlos Lambarri, l’actuel PDG de Telecom Italia France, mettant ainsi fin aux récentes rumeurs d’une possible mise en vente de la blonde d’origine transalpine. Il est vrai qu’avec le rachat de Club Internet par Neuf Cegetel qui se profile à l’horizon, Alice resterait le seul « petit » fournisseur d’accès à Internet par ADSL sur le marché français avec un peu moins de 800 000 clients.

Cette position avait alors conduit les analystes à envisager un éventuel rachat d’Alice par l’un des trois gros (Neuf Cegetel, Free ou Orange) du secteur. Il n’en sera rien, Telecom Italia indiquant vouloir garder une présence en France. Alice souhaiterait en effet rester indépendant et compte investir encore dans l’ADSL alors que ses concurrents se tournent de leurs côtés vers la fibre optique. Reste à savoir si le FAI parviendra à résister à ses concurrents tout en continuant à attirer vers lui de nouveaux clients…