Accueil » Actualité » Non, la mémoire NOR n’est pas morte

Non, la mémoire NOR n’est pas morte

Image 1 : Non, la mémoire NOR n'est pas morteNon, la mémoire NOR n’est pas morte. Ce type de mémoire flash, utilisé essentiellement comme support pour des BIOS et pour toutes les applications qui doivent être lues souvent, mais qui écrivent peu, était en voie de disparition, la mémoire NAND (celle des SSD) prenant peu à peu le pas sur la première.

La nouvelle NOR de Fujitsu est 2,5 fois plus rapide, selon la marque, avec un temps d’accès qui passe à 10 ns seulement. Pour rappel, la NOR est plus efficace que la NAND sur deux points : le temps d’accès, encore plus bas (on est entre 0,1 et 1 ms en NAND) et surtout la possibilité d’accéder directement à une donnée. En NAND, l’accès est indirect et nécessite le chargement d’en général au moins 2 ko de données pour lire une information. Par contre, la NOR est très lente en écriture, avec des latences de l’ordre de la seconde. Dans la pratique, la NOR est utilisée essentiellement pour les systèmes d’exploitation d’appareils comme des routeurs, des téléphones ou tout simplement pour des BIOS d’ordinateurs, même si la NAND est de plus en plus utilisée pour ce type d’application. Notons enfin que la NOR a une durée de rétention plus élevée que la NAND : environ 20 ans contre 10 ans.