Accueil » Actualité » Nostalgeek 2001 (1) : GeForce 2 Go et Celeron

Nostalgeek 2001 (1) : GeForce 2 Go et Celeron

Image 1 : Nostalgeek 2001 (1) : GeForce 2 Go et Celeron

Cet été, nous allons vous proposer le retour d’une rubrique, Nostalgeek. Et nous avons décidé de nous attarder sur une année précise : 2001. Lointaine et proche à la fois, l’année 2001 est intéressante à analyser, pour montrer les évolutions du high-tech en 10 ans. Chaque jour, pendant les vacances, nous allons vous proposer une rétrospective d’une semaine de 2001, avec les actualités de l’époque et une petite analyse sur ce qu’il en subsiste en 2011.

CPU, chipset et mémoire

En CPU, en 2001, le Pentium 4 à 1,3 GHz arrivait et Intel officialisait le Celeron à 800 MHz, premier de la gamme à utiliser un bus 100 MHz. L’entrée de gamme, à l’époque, valait 170 $ pour un CPU. Dans les portables, le Pentium III « Mobile » 1 GHz se faisait attendre et le chipset i850 — haut de gamme de l’époque — était buggé. En 2001, il y avait une dizaine de sociétés qui proposaient des chipsets pour les processeurs x86 (Intel, Via, AMD, NVIDIA, ALi, etc.) et Via avait des résultats supérieurs aux prédictions. Enfin, la mémoire DDR peinait à s’imposer : à 380 $ les 256 Mo de DDR-266, le choix de la SDRAM PC133 à 70 $ était plus intéressant financièrement…

En 2011, les CPU d’entrée de gamme Intel sont cadencés à 2,9 GHz et valent 86 $ avec un GPU. Dans les portables, on dépasse les 3 GHz et — surprise — Intel a toujours des chipsets qui posent des problèmes… Le monde des chipsets est très restreint en 2011, Intel et AMD se partageant le gros du marché, et Via n’est plus que l’ombre de ce que la société a été. Pour la mémoire, la DDR3 s’achète par barrette de 4 Go, à moins de 30 € pièce. Et il est toujours possible de s’acheter de la DDR(-333), entre 10 et 15 $ pour 256 Mo…

GPU

Dans la première semaine de 2001, les tests du GeForce 2 Go de NVIDIA arrivaient. Cette carte était basée sur une GeForce 2MX ralentie et parfois accompagnée d’un bus 64 bits pour la mémoire. On apprenait aussi que S3 voulait revenir dans le monde des cartes graphiques haut de gamme.

En 2011, le GPU intégré dans les smartphones d’entrée de gamme (PowerVR SGX 530) offre au moins deux fois la puissance de la GeForce 2 Go et S3 n’est connu que par les geeks qui se souviennent de la Virge qu’ils avaient en parallèle avec leur 3Dfx.

À demain pour la suite…