Accueil » Actualité » Nostalgeek 2001 (20) : Tualatin, SSE, Palomino

Nostalgeek 2001 (20) : Tualatin, SSE, Palomino

Image 1 : Nostalgeek 2001 (20) : Tualatin, SSE, Palomino

Nostalgeek 2001

Cet été, nous allons vous proposer le retour d’une rubrique, Nostalgeek. Et nous avons décidé de nous attarder sur une année précise : 2001. Lointaine et proche à la fois, l’année 2001 est intéressante à analyser, pour montrer les évolutions du high-tech en 10 ans. Chaque jour, pendant les vacances, nous allons vous proposer une rétrospective d’une semaine de 2001, avec les actualités de l’époque et une petite analyse sur ce qu’il en subsiste en 2011.

Vingtième semaine de l’année 2001. Encore une semaine où l’actualité est dominée par les processeurs.

CPU, chipset et mémoire

Chez AMD, on trouve un Athlon à 1,8 GHz. Enfin, un Athlon overclocké avec un système de congélation de chez KryoTech… La firme lance aussi les Athlon 4, des processeurs mobiles utilisant le core Palomino et vendus nettement moins cher que les Pentium III. Core Palomino qui a la bonne idée de supporter le SSE et d’être un peu plus performant (environ 4 %) que le core Thunderbird. Chez Intel, on prépare l’arrivée du Tualatin : le Pentium III en 130 nm sera lancé en plusieurs versions, avec un cache de niveau de 256 ko ou 512 ko. Des cartes mères adaptées dotées du chipset i815E « B0 » arrivent, comme la TUSL2, version Tualatin de la CUSL2. Enfin, des informations sur le i845A et sa mémoire SDRAM circulent. Mais n’intéressent personne.

En 2011, les processeurs overclockés de série sont rares. Les Athlon 4 sont restés cantonnés aux mobiles, l’Athlon XP étant plus vendeur… Au niveau des instructions SIMD, les dernières puces AMD supportent le MMX, le SSE, le SSE2, le SS3, le SSE4a et le e3DNow!. Intel propose en plus le SSE4.1, le SSE4.2, AVX et AES-NI mais ne prend pas en charge le SSE4a et le e3DNow!. Au niveau gravure, le Pentium III a fini sa vie en 130 nm mais son évolution, le Pentium M, a été gravée en 130 nm et en 90 nm. Chez Intel, les changements de chipset en gardant le même socket sont toujours d’actualité, le LGA775 ayant supporté les Pentium 4 et les Core 2 Duo. Et le i845A, sorti en 2001, a été un échec : si le Pentium 4 peut être efficace avec de la Rambus et sa grande bande passante, la SDRAM PC133 n’est absolument pas adaptée à cette puce. Il faudra attendre les solutions en DDR sur deux canaux ou la Rambus PC1066 pour que le Pentium 4 montre sa « puissance ».