Accueil » Actualité » Nostalgeek 2001 (51) : Duron, Celeron, C3

Nostalgeek 2001 (51) : Duron, Celeron, C3

Nostalgeek 2001

Cet été, nous allons vous proposer le retour d’une rubrique, Nostalgeek. Et nous avons décidé de nous attarder sur une année précise : 2001. Lointaine et proche à la fois, l’année 2001 est intéressante à analyser, pour montrer les évolutions du high-tech en 10 ans. Chaque jour, pendant les vacances, nous allons vous proposer une rétrospective d’une semaine de 2001, avec les actualités de l’époque et une petite analyse sur ce qu’il en subsiste en 2011.

Image 1 : Nostalgeek 2001 (51) : Duron, Celeron, C3Avant dernière actualité Nostalgeek pour cette année 2001.

CPU, chipset et mémoire

Si les premiers tests du Pentium 4 Northwood en 130 nm tombent, c’est surtout la fête de l’entrée de gamme. Chez Intel, le Celeron (Tualatin) va passer à 1,3 GHz. Chez Via, le 130 nm permet de se rapprocher de la fréquence mythique de 1 GHz sans la dépasser : le C3 est annoncé à 933 MHz. Chez AMD, le Duron MP (entrée de gamme pour les professionnels) est abandonné et le Duron Mobile (Morgan) passe à 1 GHz, avec support du PowerNow!.

En 2011, les tests des processeurs attendus au CES tombent toujours fin du mois de décembre, même si Intel semble retarder Ivy Bridge au second trimestre de l’année 2012. Chez Intel, l’entrée de gamme n’utilise plus réellement le nom Celeron et c’est le nom Pentium — ancienne gloire d’Intel — qui est maintenant choisi. Les Nano X2, s’ils sont performants, ne sont pas des monstres en fréquence, ce qui a toujours été le problème de la société. Le Duron est mort et enterré et son successeur, Sempron, est en fin de vie : c’est le nom Athlon qui est utilisé en entrée de gamme.