Accueil » Actualité » Nouvelle vidéo du gameplay de Rise of the Tomb Raider

Nouvelle vidéo du gameplay de Rise of the Tomb Raider

Image 1 : Nouvelle vidéo du gameplay de Rise of the Tomb RaiderRise of the Tomb Raider

Rise of the Tomb Raider ‘Siberian Wilderness’ Gameplay

Crystal Dynamics a publié une nouvelle vidéo du gameplay de Rise of the Tomb Raider qui sera disponible sur Xbox 360 et Xbox One le 10 novembre prochain. C’est la continuation de la vidéo montrée à l’E3 2015 (cf. « E3 2015 : Microsoft frappe très fort »). Elle présente les premières minutes du jeu vidéo et la première chose qui nous a sautés aux yeux est qu’elles sont très proches des premières minutes de Tomb Raider, le premier épisode de ce reboot. On retrouve mademoiselle Croft après un accident, dans un endroit perdu, essayant de survivre en trouvant un camp et en commençant par ramasser des ressources naturelles.

La vidéo montre que Crystal Dynamics a repris de nombreux éléments du premier opus. On retrouve les évènements quick-time et les menus sont similaires. Les développeurs ne se sont néanmoins pas arrêtés là. Il est possible de fabriquer plus de choses plus rapidement. On peut maintenant faire des flèches empoisonnées et des bandages instantanés ou des cocktails Molotov avec des bidons d’essence. Lara peut maintenant sauter de branche en branche et d’arbre en arbre. Ça rompt avec le réalisme, mais cela devrait ouvrir de nouvelles opportunités de gameplay. On remarque aussi que si le jeu est beau dans son ensemble, la différence avec la Definitive Edition semble un peu moins importante que sur les anciennes vidéos, même si elle reste bien visible. Les mouvements des cheveux sont très réussis, mais les traces de pas dans la neige lors de la tempête ou les effets physiques des nuages de poison sont moins convaincants que ce que nous attendions. Il est possible que le jeu souffre de quelques limitations techniques en raison de sa compatibilité avec la Xbox 360. Il faut aussi souligner que le titre est toujours en phase de développement et qu’il faudra donc attendre avant de se faire un avis définitif.