Accueil » Test » NVIDIA GeForce GTX 780 : le Titan abordable ?

NVIDIA GeForce GTX 780 : le Titan abordable ?

1 : Introduction 2 : GeForce GTX 780 : la carte 3 : GeForce Experience et ShadowPlay 4 : GPU Boost 2.0 et overclocking 5 : Configuration de test et benchmarks 6 : Battlefield 3 (une carte) 7 : BioShock Infinite (une carte) 8 : Borderlands 2 (une carte) 9 : Crysis 3 (une carte) 10 : Far Cry 3 (une carte) 11 : Hitman: Absolution (une carte) 12 : The Elder Scrolls V: Skyrim (une carte) 13 : Tomb Raider (une carte) 14 : Battlefield 3 (SLI/CrossFire) 15 : BioShock Infinite (SLI/CrossFire) 16 : Borderlands 2 (SLI/CrossFire) 17 : Crysis 3 (SLI/CrossFire) 18 : Far Cry 3 (SLI/CrossFire) 19 : Hitman: Absolution (SLI/CrossFire) 20 : The Elder Scrolls V: Skyrim (SLI/CrossFire) 21 : Tomb Raider (SLI/CrossFire) 22 : Température, nuisances sonores et refroidissement 24 : Performances 2D et 3D (OpenGL) 25 : Performances 2D et 3D (DirectX et CAD) 26 : Performances CUDA 27 : OpenCL : calcul simple précision 28 : OpenCL : calcul double précision 29 : Conclusion

Consommation et GPU Boost

Fréquences et plafonds thermiques

Nous avons déjà abordé la question du GPU Boost 2.0 et les subtiles modifications que Nvidia a apportées à la GTX 780 par rapport à la Titan. Plus spécifiquement, on voit que les deux cartes commencent à limiter la fréquence du GPU lorsque la température de ce dernier atteint 60°C. L’opération devient plus prononcée sur la GTX 780 au fur et à mesure que sa température augmente, mais ses fluctuations de fréquences sont nettement plus amples et plus variées que celles de la Titan, qui se limite en pratique à trois niveaux de fréquences. Alors que la Titan perd presque entièrement la capacité de booster ses fréquences lorsqu’elle atteint son plafond thermique, le GPU de la GTX 780 continue à afficher des pics de fréquence.

Image 1 : NVIDIA GeForce GTX 780 : le Titan abordable ?

Consommation

Dans les applications et les jeux les moins gourmands, la GeForce GTX 780 consomme légèrement moins d’énergie que la Titan. Les deux cartes ont beau avoir le même TDP, la faiblesse de l’écart reste surprenante : on pourrait penser qu’avec son processeur graphique bridé, la 780 serait plus économe. En pratique, l’écart correspond à peu de choses près à ce que nous avons l’habitude d’observer sur des cartes ne différant que par la quantité de RAM qu’elles embarquent. En d’autres termes, il semblerait que les blocs matériels désactivés de la GTX 780 consomment quand même de l’énergie.

Image 2 : NVIDIA GeForce GTX 780 : le Titan abordable ?

Image 3 : NVIDIA GeForce GTX 780 : le Titan abordable ?

Image 4 : NVIDIA GeForce GTX 780 : le Titan abordable ?

Image 5 : NVIDIA GeForce GTX 780 : le Titan abordable ?

Autre fait étrange, à pleine charge, la GeForce GTX 780 semble consommer plus que la Titan lorsqu’elle atteint son plafond thermique. La Titan, à l’inverse, atteint son plafond thermique plus rapidement, mais affiche de meilleures performances. L’explication réside probablement dans le fait que les performances de la GTX 780 proviennent surtout de ses fréquences plus élevées.  

Image 6 : NVIDIA GeForce GTX 780 : le Titan abordable ?

On note que, tant que les cartes ne dépassent pas leur plafond thermique prédéfini, elles peuvent afficher des pics de consommation allant au-delà de leur TDP nominal. En pratique, ces pics sont extrêmement rares et brefs, mais il ne faut pas oublier d’en tenir compte lors du choix de l’alimentation de la machine.

Image 7 : NVIDIA GeForce GTX 780 : le Titan abordable ?

Effets du plafond thermique

Nous allons terminer en examinant ce qui se produit lorsque les deux cartes atteignent leur plafond thermique après avoir fonctionné à pleine charge pendant un moment. La consommation électrique de la GeForce GTX 780 descend de 245 à 232 watts tandis que celle de la GeForce GTX Titan ne perd que 2 watts, passant de 238 à 236 watts. Cela nous montre une fois encore l’ampleur de la marge qu’offre le GPU Boost 2.0, qui permet de continuer à gagner en performances tant que le GPU ne chauffe pas trop.

Image 8 : NVIDIA GeForce GTX 780 : le Titan abordable ?

Sommaire :

  1. Introduction
  2. GeForce GTX 780 : la carte
  3. GeForce Experience et ShadowPlay
  4. GPU Boost 2.0 et overclocking
  5. Configuration de test et benchmarks
  6. Battlefield 3 (une carte)
  7. BioShock Infinite (une carte)
  8. Borderlands 2 (une carte)
  9. Crysis 3 (une carte)
  10. Far Cry 3 (une carte)
  11. Hitman: Absolution (une carte)
  12. The Elder Scrolls V: Skyrim (une carte)
  13. Tomb Raider (une carte)
  14. Battlefield 3 (SLI/CrossFire)
  15. BioShock Infinite (SLI/CrossFire)
  16. Borderlands 2 (SLI/CrossFire)
  17. Crysis 3 (SLI/CrossFire)
  18. Far Cry 3 (SLI/CrossFire)
  19. Hitman: Absolution (SLI/CrossFire)
  20. The Elder Scrolls V: Skyrim (SLI/CrossFire)
  21. Tomb Raider (SLI/CrossFire)
  22. Température, nuisances sonores et refroidissement
  23. Consommation et GPU Boost
  24. Performances 2D et 3D (OpenGL)
  25. Performances 2D et 3D (DirectX et CAD)
  26. Performances CUDA
  27. OpenCL : calcul simple précision
  28. OpenCL : calcul double précision
  29. Conclusion