Accueil » Test » NVIDIA GeForce GTX 780 : le Titan abordable ?

NVIDIA GeForce GTX 780 : le Titan abordable ?

1 : Introduction 2 : GeForce GTX 780 : la carte 4 : GPU Boost 2.0 et overclocking 5 : Configuration de test et benchmarks 6 : Battlefield 3 (une carte) 7 : BioShock Infinite (une carte) 8 : Borderlands 2 (une carte) 9 : Crysis 3 (une carte) 10 : Far Cry 3 (une carte) 11 : Hitman: Absolution (une carte) 12 : The Elder Scrolls V: Skyrim (une carte) 13 : Tomb Raider (une carte) 14 : Battlefield 3 (SLI/CrossFire) 15 : BioShock Infinite (SLI/CrossFire) 16 : Borderlands 2 (SLI/CrossFire) 17 : Crysis 3 (SLI/CrossFire) 18 : Far Cry 3 (SLI/CrossFire) 19 : Hitman: Absolution (SLI/CrossFire) 20 : The Elder Scrolls V: Skyrim (SLI/CrossFire) 21 : Tomb Raider (SLI/CrossFire) 22 : Température, nuisances sonores et refroidissement 23 : Consommation et GPU Boost 24 : Performances 2D et 3D (OpenGL) 25 : Performances 2D et 3D (DirectX et CAD) 26 : Performances CUDA 27 : OpenCL : calcul simple précision 28 : OpenCL : calcul double précision 29 : Conclusion

GeForce Experience et ShadowPlay

GeForce Experience

En tant qu’amateurs de jeu sur PC, nous apprécions les divers réglages de qualité et de performances que nous proposent les jeux modernes. Après tout, quand on a cassé sa tirelire pour s’offrir une carte graphique dernier cri, quoi de plus gratifiant que de pousser les détails à fond et de redécouvrir un jeu bien connu sous un jour nouveau ?

Il n’est cependant pas toujours facile de trouver les paramètres optimaux ; certains donnent de meilleurs résultats visuels que d’autres et tous n’ont pas la même incidence sur les performances. Avec son utilitaire GeForce Experience, Nvidia promet de vous éviter bien des casse-têtes en comparant votre processeur, votre GPU et votre résolution au contenu d’une base de données de configurations. L’autre moitié du logiciel assure la mise à jour automatique des pilotes.

Il y a fort à parier les passionnés rechigneront à lancer un logiciel supplémentaire qui prendra les décisions à leur place, mais pour le joueur moyen, plus enclin à installer un jeu et à le lancer sans attendre, sans aller chipoter dans les pilotes et sans régler ses paramètres, les avantages sont potentiellement bien réels. Dans la mesure où GeForce Experience permet d’offrir à ces derniers une expérience de gameplay plus attrayante, ce logiciel représente une avancée pour le jeu sur PC.

L’utilitaire de Nvidia a détecté les neuf jeux installés sur notre banc d’essai. Bien entendu, aucun d’entre eux n’avait plus ses paramètres par défaut étant donné que nous les avions préparés pour les benchmarks, mais nous avons voulu voir dans quelle mesure GeForce Experience les modifierait.

Image 1 : NVIDIA GeForce GTX 780 : le Titan abordable ?

Pour Tomb Raider, GeForce Experience a voulu désactiver le TressFX alors que la GeForce GTX 780 affiche un framerate moyen avoisinant les 45 images/s lorsqu’il est enclenché. Pour Far Cry 3, l’utilitaire n’a absolument pas détecté nos réglages, mais ceux qu’il a suggérés étaient suffisamment élevés. Dans Skyrim, il a voulu désactiver le FXAA pour une raison inexplicable.

Image 2 : NVIDIA GeForce GTX 780 : le Titan abordable ?

L’un des intérêts de l’utilitaire réside dans les captures d’écran qu’il présente pour chaque jeu et qui sont accompagnées d’explications indiquant les effets de chaque paramètre sur la qualité d’image. Dans les neuf titres que nous avons testés, il a préconisé des paramètres suffisamment proches de ceux que nous aurions sélectionnés. Par contre, il a tendance à favoriser les fonctionnalités spécifiques à Nvidia, telles que PhysX (qu’il pousse sur « High » dans Borderlands 2) au détriment de celles qui ont leur origine chez AMD (comme TressFX dans Tomb Raider). Et la désactivation du FXAA dans un jeu comme Skyrim n’a absolument aucun sens, étant donné que celui-ci atteint un framerate moyen proche des 100 images/s. Pour les passionnés, il est probable que GeForce Experience n’acquerra réellement d’importance que lorsque la console Nvidia Shield sera disponible ; sa fonction de streaming de jeu vidéo semble en effet passer par cet utilitaire.

Image 3 : NVIDIA GeForce GTX 780 : le Titan abordable ?

ShadowPlay : l’enregistrement en continu dans les jeux

Il y a bien longtemps, dans une galaxie lointaine, très lointaine, votre rédacteur était un fervent joueur de WoW ; plusieurs heures de raid par jour, quatre jours par semaine. Dès que notre guilde s’attaquait à un boss, nous enregistrions l’aventure au cas où nous parviendrions à l’abattre et quand c’était le cas, l’un d’entre nous publiait la vidéo. Invariablement, les joueurs chargés de l’enregistrement devaient avoir une machine rapide, Fraps et des tonnes d’espace pour stocker toutes ces heures de vidéo. 

Nous avons depuis lors abandonné les raids, mais lorsque Nvidia nous a décrit la nouvelle fonctionnalité ShadowPlay, c’est immédiatement à eux que nous avons pensé.

Image 4 : NVIDIA GeForce GTX 780 : le Titan abordable ?

Lorsqu’il est activé, ShadowPlay fait appel à l’encodeur matériel NVEnc intégré aux GPU de type Kepler pour enregistrer automatiquement les 20 dernières minutes de jeu. Il est également possible de l’enclencher et de l’éteindre manuellement. Ce système remplace donc avantageusement les logiciels tels que Fraps, qui appliquent une charge plus conséquente sur le processeur.

Comme nous l’avions déjà expliqué lors du lancement de la GeForce GTX 680, l’encodage via NVEnc est limité au H.264 mais peut atteindre une résolution de 4096 x 4096. ShadowPlay n’est pas encore disponible, mais Nvidia affirme que, lorsqu’il le sera (cet été), il permettra d’effectuer des enregistrements en 1080p à 30 images/s. Au vu des capacités matérielles de l’encodeur, nous aurions toutefois aimé avoir accès à des résolutions plus élevées.

Sommaire :

  1. Introduction
  2. GeForce GTX 780 : la carte
  3. GeForce Experience et ShadowPlay
  4. GPU Boost 2.0 et overclocking
  5. Configuration de test et benchmarks
  6. Battlefield 3 (une carte)
  7. BioShock Infinite (une carte)
  8. Borderlands 2 (une carte)
  9. Crysis 3 (une carte)
  10. Far Cry 3 (une carte)
  11. Hitman: Absolution (une carte)
  12. The Elder Scrolls V: Skyrim (une carte)
  13. Tomb Raider (une carte)
  14. Battlefield 3 (SLI/CrossFire)
  15. BioShock Infinite (SLI/CrossFire)
  16. Borderlands 2 (SLI/CrossFire)
  17. Crysis 3 (SLI/CrossFire)
  18. Far Cry 3 (SLI/CrossFire)
  19. Hitman: Absolution (SLI/CrossFire)
  20. The Elder Scrolls V: Skyrim (SLI/CrossFire)
  21. Tomb Raider (SLI/CrossFire)
  22. Température, nuisances sonores et refroidissement
  23. Consommation et GPU Boost
  24. Performances 2D et 3D (OpenGL)
  25. Performances 2D et 3D (DirectX et CAD)
  26. Performances CUDA
  27. OpenCL : calcul simple précision
  28. OpenCL : calcul double précision
  29. Conclusion