Accueil » Actualité » Nvidia interdit les GeForce dans les datacenters, sauf pour miner

Nvidia interdit les GeForce dans les datacenters, sauf pour miner

Par ici la monnaie !

Image 1 : Nvidia interdit les GeForce dans les datacenters, sauf pour miner

On savait depuis quelques semaines déjà que NVIDIA avait interdit à ses partenaires de vendre des GeForce aux fabricants de serveurs et calculateurs, au profit de modèles professionnels (Quadro ou Tesla). Le constructeur aurait désormais mis à jour son Contrat de Licence d’Utilisateur Final (EULA) afin d’y ajouter l’interdiction d’utiliser une GeForce dans les centres de données et de calcul, en particulier pour les tâches de Deep Learning et d’Intelligence Artificielle.

A lire aussi :
Comparatif : les meilleures cartes graphiques au banc d’essai
Comparatif : quelle GeForce ou Radeon pour miner de l’Ethereum ?

Quadro et Tesla obligatoires dans les datacenters

Etant donné la différence de prix entre une GeForce – produit grand public normalement destiné au jeu – et une Quadro ou une Tesla, il était jusqu’à présent assez intéressant d’utiliser ce type de cartes dans les datacenters, au grand dam de NVIDIA qui ne pouvait récupérer ses coûts de recherche et développement. L’absence de concurrence sérieuse de la part d’AMD sur ce marché laisse donc une marge de manœuvre intéressante à NVIDIA pour imposer ses cartes professionnelles.

A présent, le constructeur pourra donc attaquer en justice les clients finaux – les centres de données et de calcul – qui ne respecteront pas son Contrat de Licence d’Utilisateur Final. Toutefois, NVIDIA tolère encore l’utilisation de ses GeForce pour tout ce qui touche de près ou de loin la technologie de la blockchain. Le constructeur devrait continuer à profiter de l’engouement qui touche actuellement le minage de crypto-monnaies…