Accueil » Actualité » NVIDIA parle de Denver, son processeur 64 bits

NVIDIA parle de Denver, son processeur 64 bits

Depuis quelques années, on attend le résultat du projet Denver chez NVIDIA, un processeur ARM 64 bits. Et la société a enfin dévoilé officiellement quelques informations sur le core en question.

Un core ARMv8

Denver est un core ARM 64 bits (ARMv8) conçu chez NVIDIA, il ne s’agit pas d’un core ARM sous licence. Officieusement, le core était à la base prévu pour du x86 mais a été modifié pour exécuter du code ARM, ce qui explique certaines optimisations dont nous allons parler.

Image 1 : NVIDIA parle de Denver, son processeur 64 bitsDenverLe CPU est capable d’exécuter sept instructions simultanément, ce qui est plus que le Cyclone d’Apple (6) ou les CPU de Qualcomm (3). La mémoire cache a une grande capacité : 128 ko + 64 ko pour le niveau 1 (le Cortex A15 a seulement 2x 32 ko) et 2 Mo de mémoire cache de niveau, qui sont partagés entre les deux cores. Le but de NVIDIA est de proposer un core très rapide — il peut d’ailleurs atteindre 2,5 GHz — et de limiter le nombre de cores, seulement deux dans la version 64 bits de Tegra K1. C’est une approche différente de celle mise en place par beaucoup de constructeurs, qui intègrent par exemple huit cores Cortex A7 (assez lent) dans un SoC, mais elle est assez logique.

Sans que ce soit indiqué explicitement, le core est assez étonnamment In Order, c’est-à-dire qu’il exécute les instructions dans l’ordre d’arrivée. NVIDIA explique qu’une mémoire cache de 128 Mo, a priori en mémoire vive, permet d’avoir les avantages des puces OoO (Out of Order) sans les inconvénients : elle contient les instructions les plus utilisées qui sont optimisées pour une exécution plus rapide. Cette technique était déjà utilisée par Transmeta avec ses processeurs Crusoe (il y a de nombreuses années) et est liée en partie au fait que le processeur était prévu pour exécuter du code x86.

Comme avec Tegra 3 qui était aussi rapide qu’un Core 2 Duo (dans un test précis évidemment défavorable aux CPU d’Intel), Denver va aussi vite que certains processeurs Haswell. Et comme toujours, c’est uniquement dans certains tests précis qui mettent en avant l’architecture ARM…

Le Tegra K1 équipé d’un processeur Denver (deux cores) devrait débarquer en même temps que les appareils Android équipés de la version finale d’Android L, qui est attendue cette année. Ce sera la première version à tirer parti du 64 bits sous Android.

Dans l’absolu, le core Denver semble prometteur, mais les seules informations proviennent d’un sujet de blog de chez NVIDIA. Il va donc falloir de vrais tests (sans passer par le Reviewer Guide de la marque) pour vérifier si le premier core maison de la société tient ses promesses. Espérons qu’il sera aussi efficace dans la réalité que le GPU du Tegra K1, qui est très complet en plus d’être le plus performant des GPU mobiles actuels.