Accueil » Actualité » NVIDIA porte plainte parce qu’il estime être le père des GPU

NVIDIA porte plainte parce qu’il estime être le père des GPU

Image 1 : NVIDIA porte plainte parce qu'il estime être le père des GPUun GPU NVIDIAPour la première fois de son histoire, NVIDIA vient d’entamer une procédure en justice pour violation de brevets. Il attaque Samsung et Qualcomm en raison des technologies utilisées par les circuits graphiques Adreno de Qualcomm, Mali d’ARM et PowerVR d’Imagination. La firme explique qu’elle a tenté de négocier avec Samsung, mais que le fabriquant l’a renvoyé vers les concepteurs des circuits graphiques. Samsung est néanmoins attaqué en sa qualité de fabricant des SoC Exynos qui utilisent ces GPU et parce qu’il est le plus gros fabricant de smartphones. De même, Qualcomm est le premier fabricant de SoC mobiles.

NVIDIA est-il le père des GPU ?

Jusque là, les choses sont assez classiques. Elles se compliquent lorsque NVIDIA revendique l’invention du GPU dans son communiqué. Le GPU, selon lui, est l’invention qui regroupe sur une puce les fonctionnalités nécessaires pour traiter les graphismes et les rendre à l’écran. Il est vrai que NVIDIA a popularisé le terme de GPU en 1999 lors de la commercialisation des GeForce 256, mais le principe derrière le terme est nettement plus ancien. En 1978, Intel offrait déjà une carte graphique (iSBX 275) et le Commodore d’Amiga était l’un des premiers PC à intégrer un GPU.

Si l’on rentre dans le détail, l’un des brevets mis en avant est le brevet 063 acquis lors de l’acquisition de 3dfx et qui décrit le principe du GPU dans des termes très larges. La question de droit sera de savoir si ce brevet est valide. Le juge devra donc dire, entre autres, s’il est suffisamment précis et si des technologies antérieures à la déposition du brevet ne l’invalident pas.