Accueil » Actualité » NVIDIA s’accapare Apple. Et AMD alors ?

NVIDIA s’accapare Apple. Et AMD alors ?

Image 1 : NVIDIA s'accapare Apple. Et AMD alors ?

Les dernières rumeurs concernant la firme à la Pomme révèlent un tournant assez important pour le marché des cartes graphiques. Si l’on en croît, quelques lignes des fichiers de configurations du dernier Mac OS X, les prochains iMac et Mac mini utiliseront, comme les MacBook et MacBook Pro depuis l’automne, le dernier chipset du caméléon, le 9400M. 

La fin d’une époque

Mis à part le Mac Pro ce serait donc la totalité de la gamme Apple qui utiliserait des chipsets et puces graphiques NVIDIA, une situation d’exclusivité inédite. Jusqu’alors en effet, Apple avait toujours pris soin de ménager la chèvre et le chou en se fournissant pour partie chez AMD et pour partie chez NVIDIA sans oublier Intel pour les chipsets.

AMD devra répondre

Si ces présomptions sont validées, NVIDIA se trouverait dans la position très confortable de fournisseur exclusif d’un client à la croissance enviée par les autres constructeurs. Apple, de son côté, sera dans une posture moins agréable, dépendant totalement de NVIDIA. Ce choix curieux tient évidemment au virage qu’Apple souhaite opérer vers le GPU Computing. Le prochain Mac OS X, Snow Leopard, est censé faire bon usage de la puissance des processeurs graphiques au travers du standard OpenCL. Et OpenCL fut développé à partir de la propre API de NVIDIA, CUDA.

Le choix d’Apple sonne donc comme un signal fort pour le reste de l’industrie : pour OpenCL, optez pour NVIDIA. Un signal auquel AMD ne pourra pas rester sans répliquer, sous peine de passer à côté d’une part du futur des cartes graphiques.