Accueil » Actualité » NVIDIA se prend pour ARM et vend ses designs

NVIDIA se prend pour ARM et vend ses designs

Image 1 : NVIDIA se prend pour ARM et vend ses designsUn design de référence NVIDIADans un billet publié sur le blog de la société, David Shannon, un des vice-présidents de NVIDIA, a fait savoir que la société allait proposer une redevance à ceux qui souhaitent intégrer ses designs GPU dans leurs puces. Ce n’est pas la première fois que la société à recours à ce genre de stratégie puisqu’il a vendu une licence à Sony qui a utilisé ses brevets dans la PS3. Il explique que la décision d’aujourd’hui est en partie motivée par la baisse de la demande en PC (cf. « –2,7 % pour le marché des semiconducteurs en 2012 ») et la multiplication des terminaux mobiles (cf. « 2013 : les tablettes dépasseront les PC portables »).

Un changement de modèle économique judicieux

La manoeuvre est habile. Au lieu de dépendre sur les ventes de ses Tegra, la firme ouvre ses technologies à d’autres sociétés qui pourront reprendre ses designs, à l’instar de ce que propose ARM pour ses Cortex. Les détails restent maigres et nous ne savons pas si les licences donneront le droit de modifier les designs, comme cela est le cas pour les architectures ARM d’Apple (cf. « Swift, le vrai nom de l’A6 d’Apple ») ou Qualcomm (cf. « Snapdragon : Adreno 420 et H.265 dans le futur »). À lire entre les lignes, il semblerait néanmoins que NVIDIA permet ce genre de modifications.

Un marché déjà très concurrentiel

La firme va donc ainsi concurrencer Imagination ou les Mali d’ARM. L’expérience de NVIDIA dans le domaine des GPU mobiles et PC pourrait lui donner une longueur d’avance. Reste néanmoins à voir si les fabricants de SoC accepteront de rompre les contrats existants avec ses concurrents, ce qui sera loin d’être évident, tant sur un plan commercial que technique. En effet, l’intégration d’un nouveau design demande un investissement important et des temps de développement relativement longs.