Accueil » Test » NVIDIA Shield : la tablette de jeu nomade idéale ?

NVIDIA Shield : la tablette de jeu nomade idéale ?

1 : Introduction 2 : Disponibilité, versions et accessoires 3 : Shield Tablet : tour du propriétaire 4 : Shield Controller : tour du propriétaire 5 : OS et suite logicielle 6 : Stylet 7 : Mode console et GameStream 9 : Les jeux 10 : Configuration du test 11 : Benchmarks CPU 12 : HTML5 et JavaScript 13 : Benchmarks GPU 14 : Benchmarks GPGPU 15 : Luminosité, profondeur du noir, contraste et gamma 16 : Autonomie 17 : Conclusion

Grid, ShadowPlay et Twitch

GameStream + cloud = NVIDIA Grid. Plutôt que d’utiliser un PC en local, les serveurs de NVIDIA prennent le relai pour le rendu puis le streaming vidéo par Internet jusqu’à la Shield Tablet ou Shield Portable sous réserve d’utiliser l’application NVIDIA Grid, laquelle est gratuite sur le Play Store. Ce service nécessite une bonne connexion : au moins 10 Mb/s en flux descendant ainsi qu’un ping de 40 ms maximum par rapport aux serveurs de la firme au caméléon.

NVIDIA Grid, actuellement en beta, s’appuie sur des serveurs exclusivement situés à San Jose en Californie, ce qui est forcément susceptible de dégrader l’expérience utilisateur pour nous. Pour peu que l’éloignement ne pose pas de problème, soulignons que ce service est gratuit durant sa phase beta sachant que 18 titres sont proposés actuellement (voirdescriptif en anglais pour plus d’informations).

Nous avons pu jouer à quelques-uns des titres proposés lors de plusieurs sessions réparties sur deux semaines. L’expérience nous a paru globalement excellente avec une connexion évaluée à 50 Mb/s en flux descendant et 10 Mb/s en ascendant. Le signal vidéo était fluide et nous n’avons pas constaté d’input lag à une session près, sachant que nous avons tout de même une sensibilité allant au-delà de la moyenne sur cette question.

NVIDIA Grid ainsi que les autres services de jeu par le cloud nous semblent promis à un avenir radieux : plus besoin de télécharger, installer et mettre à jour ses jeux ; plus de clés ou encore de DRM intrusifs. NVIDIA aura bien entendu besoin d’augmenter son parc de serveurs et son offre de jeux pour que Grid s’impose, mais le potentiel est évident.

ShadowPlay et Twitch

La Shield Tablet propose la technologie d’enregistrement vidéo ShadowPlay : comme son équivalent PC, l’application accès directement au tampon vidéo à bas niveau pour ensuite transmettre les images à l’encodeur vidéo matériel NVEnc H264. En plus de pouvoir capturer le contenu affiché à l’écran, peu importe qu’il s’agisse d’un jeu ou d’une application, les boutons situés au sommet du menu partage permettent d’enregistrer un signal audio depuis un micro, ajouter une vidéo en surimpression depuis le capteur en façade ou même intégrer une fenêtre de discussion en surimpression. La taille, le positionnement et l’opacité de la fenêtre de discussion et du flux vidéo en surimpression sont paramétrables.

Image 1 : NVIDIA Shield : la tablette de jeu nomade idéale ?

Notons qu’il existe deux options pour l’enregistrement vidéo. Le mode manuel permet de contrôler avec précision le début et la fin de l’enregistrement. Le mode enregistrement automatique enregistre quant à lui de manière continue sur une boucle à durée fixe, ce qui est idéal pour capturer un passage mémorable. Il permet par ailleurs de ne pas consommer le précieux espace de stockage. Le tampon vidéo peut être réglé par boucles de 1, 3, 5, 10 ou 20 minutes, de même qu’il existe quatre niveaux de qualité : bas (360p, 25 ips), medium (480p, 30 ips), élevé (720p, 30 ips) et ultra (1080p, 30 ips). Tous s’appuient sur un taux d’échantillonnage variable.

ShadowPlay permet également à la Shield Tablet de diffuser des sessions de jeu commentées par l’utilisateur (grâce au micro et à la webcam intégrés à la tablette) directement sur Twitch.

Sommaire :

  1. Introduction
  2. Disponibilité, versions et accessoires
  3. Shield Tablet : tour du propriétaire
  4. Shield Controller : tour du propriétaire
  5. OS et suite logicielle
  6. Stylet
  7. Mode console et GameStream
  8. Grid, ShadowPlay et Twitch
  9. Les jeux
  10. Configuration du test
  11. Benchmarks CPU
  12. HTML5 et JavaScript
  13. Benchmarks GPU
  14. Benchmarks GPGPU
  15. Luminosité, profondeur du noir, contraste et gamma
  16. Autonomie
  17. Conclusion