Accueil » Actualité » NVIDIA : interconnexions optiques à plusieurs Tbit/s grâce à Mellanox

NVIDIA : interconnexions optiques à plusieurs Tbit/s grâce à Mellanox

Le cuivre est dépassé, vive les liaisons optiques.

Image 1 : NVIDIA : interconnexions optiques à plusieurs Tbit/s grâce à Mellanox

 NVIDIA semble bien vouloir rentabiliser le plus rapidement possible l’achat de Mellanox, l’entreprise spécialisée dans les interconnexions ultra-rapides destinées aux serveurs et supercalculateurs, qui va coûter 6,9 milliards de dollars au constructeur. L’opération devrait être finalisée d’ici la fin de l’année, mais cela n’empêche pas NVIDIA d’expliquer à quoi vont servir les technologies développées par Mellanox.

Dépasser les limites du cuivre

 Les besoins en interconnexions entre nœuds de calculs grandissent au sein des supercalculateurs. D’un autre côté, Bill Dally (expert scientifique chez NVIDIA) estime que  la « limite » théorique des connexions en cuivre se situe aux environs des 100 Gbit/s. Pour aller au-delà, il faudra passer aux interconnexions optiques, et c’est là que Mellanox devient intéressant.

Un des projets de recherche porte sur des interconnexions optiques puce à puce, visant une bande passante de plusieurs Terabits par seconde tout en consommant 2 picojoules/bit/s. La première version devrait fonctionner avec sur 32 longueurs d’onde différentes, avec une bande passante de 12,5 Gbit/s chacune. Par la suite, le doublement du nombre de longueurs d’onde utilisées conduira au doublement de la bande passante. Voila un sérieux concurrent au Compute Express Link d’Intel