Accueil » Dossier » OCZ Agility 4 : le bon compromis ? » Page 5

OCZ Agility 4 : le bon compromis ?

1 : Introduction 2 : A l’intérieur de l’Agility 4 3 : Configuration du test 4 : Performances aléatoires 4 Ko 6 : Performances incompressibles 7 : Storage Bench v1.0 & PCMark 7 8 : Consommation 9 : Conclusion

Performances séquentielles 128 Ko

Lecture séquentielle

Exemples : copie de fichiers, transcodage, chargement de niveaux dans un jeu, gameplay, lecture & édition vidéo

Image 1 : OCZ Agility 4 : le bon compromis ?

Les SSD SandForce affichent tous des performances similaires avec une longue file d’attente, plafonnant à environ 550 Mo/s. Mieux encore, ils parviennent à rivaliser avec les déclinaisons 256 Go des Crucial m4, OCZ Vertex 4 et Samsung 830. A l’opposé, les Agility 4 sont à la traine quel que soit le nombre de commandes en file d’attente, tout particulièrement les versions 128 et 256 Go qui démarrent à environ 310 Mo/s pour plafonner à respectivement 390 et 420 Mo/s.

L’Agility 4 montre ses faiblesses en version 64 Go avec un débit maximal d’à peu près 300 Mo/s en lecture séquentielle, ce qui le met pratiquement au même niveau que l’Intel SSD 320 de 300 Go. Ce constat est d’autant plus frappant que les SSD SandForce de 60 Go arrivent ici aux mêmes performances que les versions à plus grande capacité partageant le même contrôleur.

Ecriture séquentielle

Exemples : installation d’un programme, sauvegarde de documents

Image 2 : OCZ Agility 4 : le bon compromis ?

L’Agility 4 s’en sort encore moins bien en écriture séquentielle, surtout lorsqu’il s’agit de la version 64 Go : seulement 190 Mo/sec, une très mauvaise performance quand on voit que l’Intel SSD 320 en 300 Go atteint facilement 210 Mo/s. Le fait de passer à la déclinaison 128 Go permet d’augmenter le débit d’environ 50 %, ce qui la met au niveau du Crucial m4 256 Go.

En version 256 Go, l’Agility 4 parvient à environ 350 Mo/s avec une seule commande en file d’attente. Avec 16 commandes, on arrive à peu près à 400 Mo/s, ce qui place le SSD d’OCZ à la hauteur du 830 de Samsung à capacité égale. Enfin, tous les SSD SandForce démarrent à 375 Mo/s pour approcher voire dépasser les 500 Mo/s dans le meilleur des cas, et ce quelle que soit leur capacité.

Sommaire :

  1. Introduction
  2. A l’intérieur de l’Agility 4
  3. Configuration du test
  4. Performances aléatoires 4 Ko
  5. Performances séquentielles 128 Ko
  6. Performances incompressibles
  7. Storage Bench v1.0 & PCMark 7
  8. Consommation
  9. Conclusion