Accueil » Dossier » OCZ RevoDrive X2 : le SSD plus rapide que les SSD

OCZ RevoDrive X2 : le SSD plus rapide que les SSD

1 : Introduction 2 : La lignée RevoDrive 3 : Configuration du test 4 : Performances E/S 5 : Streaming (IOMeter) 7 : Lecture aléatoire de fichiers 4 et 512 Ko 8 : Ecriture aléatoire de fichiers 4 et 512 Ko 9 : PCMark Vantage 10 : Conclusion

Lecture/écriture séquentielle (CrystalDiskMark)

Pour mémoire, nous avons décidé d’ajouter CrystalDiskMark à notre suite de test après avoir trouvé un biais dans h2bench2 dont le test en écriture tend à favoriser les SSD équipés de contrôleurs SandForce.

Image 1 : OCZ RevoDrive X2 : le SSD plus rapide que les SSD

CrystalDiskMark valide pour l’essentiel le constat fait avec Iometer. C’est au niveau du duel Vertex 2/X25-M que la donne change : le SSD d’OCZ est cette fois derrière vu que le test s’appuie sur des données aléatoires.

Image 2 : OCZ RevoDrive X2 : le SSD plus rapide que les SSD

Cette fois-ci les résultats sont vraiment différents, ce qui tient à la différence entre les approches de Iometer et CrystalDiskMark : nous paramétrons spécifiquement ce dernier pour qu’il utilise exclusivement des données aléatoires, ce que l’architecture DuraClass des SandForce à du mal à traiter tandis que l’X25-M est bien plus à son aise. L’exemple le plus significatif est encore l’évolution du rapport de forces entre le premier RevoDrive et le SSD d’Intel : le monstre d’OCZ n’est pas loin de voir ses performances divisées par trois alors que celles du X-25M sont doublées, ce qui lui permet de devancer le RevoDrive.

Toutefois, l’écart entre l’IBIS et le RevoDrive X2 est encore plus intéressant vu qu’ils ont une conception très proche. D’après OCZ, les résultats sont révélateurs de ce qu’il peut se passer lorsque le SSD a été considérablement utilisé dans le temps (le RevoDrive X2 comme son prédécesseur ne gèrent pas la commande TRIM). On peut trouver sur le site de la marque un utilitaire qui permet de retrouver les performances d’origine au prix d’un effacement sécurisé complet, ce qui n’est pas spécialement commode quand il s’agit du périphérique de stockage dédié au système d’exploitation. La dégradation des performances en écriture est donc un inconvénient à prévoir.

Sommaire :

  1. Introduction
  2. La lignée RevoDrive
  3. Configuration du test
  4. Performances E/S
  5. Streaming (IOMeter)
  6. Lecture/écriture séquentielle (CrystalDiskMark)
  7. Lecture aléatoire de fichiers 4 et 512 Ko
  8. Ecriture aléatoire de fichiers 4 et 512 Ko
  9. PCMark Vantage
  10. Conclusion