Accueil » Dossier » OCZ RevoDrive X2 : le SSD plus rapide que les SSD

OCZ RevoDrive X2 : le SSD plus rapide que les SSD

1 : Introduction 2 : La lignée RevoDrive 3 : Configuration du test 4 : Performances E/S 5 : Streaming (IOMeter) 6 : Lecture/écriture séquentielle (CrystalDiskMark) 8 : Ecriture aléatoire de fichiers 4 et 512 Ko 9 : PCMark Vantage 10 : Conclusion

Lecture aléatoire de fichiers 4 et 512 Ko

Image 1 : OCZ RevoDrive X2 : le SSD plus rapide que les SSD

Le niveau de performance en lecture/écriture aléatoire est probablement le critère le plus important à nos yeux : à moins de faire très régulièrement de l’édition vidéo, la lecture/écriture de données séquentielles est loin d’être aussi importante.

Avec des fichiers de 4 Ko, le RevoDrive X2 et l’IBIS continuent leur duel tandis que l’X25-M est au niveau du RevoDrive premier du nom. Le Vertex 2 est quant à lui distancé dans des proportions non négligeables.

Image 2 : OCZ RevoDrive X2 : le SSD plus rapide que les SSD

Image 3 : OCZ RevoDrive X2 : le SSD plus rapide que les SSD

L’intitulé des deux graphiques est quasiment identique si ce n’est la longueur de la file d’attente (QD) qui varie d’une à 32 opérations, variable qui joue énormément sur les résultats.

Le Native Command Queuing qui est partie intégrante des spécifications a été conçu à l’origine pour améliorer les performances des disques durs en optimisant l’ordre d’exécution des opérations des commandes en lecture/écriture. Si l’on ne peut transposer la physique d’un disque dur à celle d’un SSD, l’architecture multicanaux de ces derniers leur permet aussi d’ordonner de multiples commandes simultanées (Intel affirme à ce sujet que ce n’est pas le périphérique de stockage mais plutôt la configuration qui fait goulet d’étranglement). Ainsi, les SSD actuels s’appuient largement sur de longues files d’attente pour atteindre les débits annoncés par les marques.

Rappelons qu’OCZ a insisté sur le fait que le RevoDrive X2 brillait lorsqu’il s’agissait d’effectuer une multitude d’opérations E/S. Lorsque la file d’attente est courte, on voit qu’il finit premier mais les 30,7 Mo/sec ne sont pas impressionnants dans l’absolu et même encore moins lorsque l’on voit le Vertex 2 finir dernier avec 22,4 Mo/sec. En passant à l’autre extrême (ce qui n’est pas représentatif des environnements qui sont les nôtres), le RevoDrive X2 et ses quatre contrôleurs atteint des sommets avec 466,7 Mo/sec tandis que le RevoDrive  première version est à la traîne avec seulement 210,7 Mo.

Image 4 : OCZ RevoDrive X2 : le SSD plus rapide que les SSD

Sommaire :

  1. Introduction
  2. La lignée RevoDrive
  3. Configuration du test
  4. Performances E/S
  5. Streaming (IOMeter)
  6. Lecture/écriture séquentielle (CrystalDiskMark)
  7. Lecture aléatoire de fichiers 4 et 512 Ko
  8. Ecriture aléatoire de fichiers 4 et 512 Ko
  9. PCMark Vantage
  10. Conclusion