Accueil » Actualité » OCZ Vertex 460 : Toshiba inside

OCZ Vertex 460 : Toshiba inside

Le rachat d’OCZ par Toshiba a été validé par les autorités américaines récemment, et les tests du nouveau SSD d’OCZ, le Vertex 460, tombent. Et ce modèle, qui prend la suite du Vertex 450, est fort logiquement basé sur de la mémoire flash provenant de chez Toshiba.

Image 1 : OCZ Vertex 460 : Toshiba insideVertex 460

Concrètement, le Vertex 460, comme le Vector 150, utilise de la mémoire flash Toshiba, gravée en 19 nm, avec une réserve de 12 %, alors que le Vector original et le Vertex 450 utilisent de la mémoire IMFT en 20 nm avec une réserve de 7 % (et offre donc une capacité un peu plus élevée). Dans les tests d’AnandTech, le SSD se place entre le Vector 150 — plus haut de gamme — et le Vertex 450, tant en terme de performances qu’en terme de prix. La version 240 Go est par exemple attendue au prix (public) de 190 $, là où le Vertex 450 est proposé à 160 $ et le Vector 150 à 215 $.

Image 2 : OCZ Vertex 460 : Toshiba insideVertex 460

Officiellement, les débits sont les suivants : 530 Mo/s en lecture et 420 Mo/s en écrituree sur le 120 Go, 540 et 525 Mo/s sur le modèle de 250 Go et 545 et 525 Mo/s sur le modèle de 480 Go. Dans tous les cas, OCZ annonce 90 000 IOPS en écriture aléatoire. Il faut noter, comme l’indiquent nos confrères de Hardware.fr, que les SSD basés sur le Barefoot 3 utilisent une astuce pour augmenter les débits : la mémoire est d’abord utilisée comme de la pseudo SLC, en n’écrivant qu’un bit sur deux, avant de passer en mode MLC, nettement plus lent. Ensuite, quand le SSD est inactif, les données sont réarrangées pour travailler en mode MLC de façon plus classique.

Le seul défaut, finalement, c’est la fiabilité et la garantie, qui n’est que de 3 ans : OCZ n’a pas une bonne réputation — ce qui lui a valu ses problèmes — et la sortie de ce modèle intervient un peu trop vite pour que le rachat par Toshiba ait pu porter ses fruits. Reste que c’est un bon SSD, et qu’il devrait rejoindre notre comparatif de SSD dans le futur, aux côtés des 96 SSD testés.