Accueil » Actualité » OLPH : Un portable par hacker avec Mandriva et Emtec

OLPH : Un portable par hacker avec Mandriva et Emtec

Image 1 : OLPH : Un portable par hacker avec Mandriva et Emtec

GDium lance le programme OLPH : ce nom, qui est évidemment un clin d’oeil à l’OLPC, signifie One Laptop Per Hacker. Concrètement, la société propose un kit complet de développement pour la machine — qui est, rappelons-le, basée sur une architecture MIPS — aux développeurs et autres créateurs de contenus.

Pour qui ?

Tous les développeurs (Linux) sont les bienvenues, il suffit de proposer un projet à la société. Si vous êtes capable de développer des périphériques, de changer le design des applications, de proposer des applications destinées à des marchés verticaux (éducation, etc.), vous êtes aussi éligibles. Les projets retenus auront la possibilité d’acheter un kit (250 € HT) comprenant un Gdium Early Release — un prototype, avec quelques bugs mineurs comme le clavier ou la souris qui peuvent ne plus fonctionner (sic) — et deux clés USB. Rappelons qu’une des particularités de la machine est d’utiliser une clé USB comme support de stockage principal. La première est chargée avec le système classique, la seconde avec des outils de développement. Une fois accepté, vous aurez aussi accès au support et à une aide de la part des autres contributeurs.

Au final, la société essaye de lancer une communauté autour de son netbook atypique et espérons pour elle qu’elle réussisse : le GDium est une machine intéressante, même si elle n’est pas exempte de défauts.