Accueil » Actualité » Orange renonce à racheter Bouygues Telecom

Orange renonce à racheter Bouygues Telecom

Image 1 : Orange renonce à racheter Bouygues TelecomStéphane Richard, PDG d’Orange.

Dans un communiqué lapidaire, le groupe Orange annonce qu’il renonce à « participer à une opération de consolidation du marché français des télécoms » autrement dit qu’il ne rachètera pas Bouygues Telecom. Cela laisse Free Mobile seul en lice… du moins pour le moment. Orange ne ferme en effet pas complètement la porte. Pour le groupe, « les conditions […] ne sont pas réunies aujourd’hui », mais rien n’empêche qu’elles ne le soient pas dans quelques mois.

Les salariés de Bouygues Telecom devront donc subir le plan d’économies décidé au printemps. Pour rappel, il prévoit la suppression de 1516 postes, principalement dans les services informatiques et marketing. Les employés connaîtront le détail de leurs conditions de départ en octobre.

D’ici là, les lignes auront encore bougé entre les opérateurs : Bouygues aura pu constater l’efficacité de son offensive sur les tarifs du fixe, ADSL ou fibre, Free aura dû mettre les bouchées double pour développer son réseau en respect des engagements qu’il a pris face à l’ARCEP, SFR aura entamé sa fusion avec Numericable.

Mise à jour : Stéphane Richard, le PDG d’Orange, a expliqué plus en détail les raisons qui ont poussé Orange à se retirer. D’une part Bouygues exigeait un prix trop élevée pour sa filiale, d’autre part Iliad « ne voulait pas aller suffisamment loin dans sa participation ». M. Richard précise par ailleurs qu’Orange souhaitait qu’Iliad reprenne plus que simplement le réseau et les fréquences de Bouygues Telecom.